Plongeur (sous-marin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plongeur.
Le Plongeur
Maquette du Plongeur

Le Plongeur est un sous-marin français mis au point par le commandant Bourgois et l'ingénieur Charles Brun qui fut lancé et commença ses premiers essais en 1863.

Le sous-marin[modifier | modifier le code]

C'est le premier sous-marin propulsé par un moteur (à air comprimé). Long de 42,50 m, il déplace 420 tonnes et embarque 7 membres d'équipage. Son autonomie et sa vitesse restent limitées.

Bourgeois et Brun ont commencé leurs travaux en 1859 à Rochefort. L'air du moteur comprimé à 12 bars, était contenu dans 23 réservoirs, ce qui explique la grande taille du sous-marin : 435 tonnes de déplacement en plongée. La puissance du moteur à air comprimé était de 60 kW.

Après plusieurs années de tests et diverses modifications, la Marine française l'a finalement laissé de côté et désarmé en juin 1867, principalement à cause de problèmes de stabilité[1].

Problèmes techniques rencontrés[modifier | modifier le code]

Le sous-marin devait naviguer très près de la surface[2] :

  1. l'air était rejeté par le moteur à l'intérieur du sous-marin, la surpression engendrée devait être évacuée à l'extérieur ;
  2. le sous-marin devait rester très proche de la surface pour éviter de trop élever la pression dans l'habitacle : la pression de l'air à l'intérieur doit être supérieure à celle de l'eau à l'extérieur pour pouvoir être expulsé ;
  3. une pression trop élevée à l'intérieur entraînait des problèmes physiologiques chez les membres d'équipage ;
  4. une augmentation de la pression à l'intérieur diminuait le rendement du moteur qui dépendait de la différence de pression entre le réservoir et l'intérieur.

De plus, une traînée de bulles d'air signait son passage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.netmarine.net Les essais du sous-marin Plongeur
  2. L'Armement, revue de la DGA no 51, mars 1996, p. 55-56, L'apparition du sous-marin dans la guerre navale, article de l'ingénieur général de l'armement Gérald Boisrayon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]