Pietro Longhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dame à sa toilette de Longhi.

Pietro Falca, dit Pietro Longhi, né à Venise le 5 novembre 1701 où il est mort le 8 mai 1785, est un peintre vénitien.

Fils du fondeur d’argent Alessandro Falca et d’Antonia, son premier maître fut Antonio Balestra. C’est en 1732 qu’il prend le nom de Longhi. Il épouse Catarina Maria Rizzi, avec qui il aura 11 enfants dont 7 mourront en bas âge. L’un d’entre eux Alessandro fera un livre en 1762 intitulé Sommaires des vies des peintres d’histoire vénitiens les plus célèbres de ce siècle et deviendra portraitiste.

C’est à Bologne qu’il apprend à faire des fresques avec Giuseppe Maria Crespi, mais ce n’est pas son style. Il commence des portraits vénitiens. Il adore les gravures de Giovanni Battista Remondini ou du Français Joseph Flipart.

Ses gravures satiriques et ses peintures de la société furent très populaires. Mode Longhi expression de Giancarlo Sestieri en 1988 (Storia dell’arte in Italia).

Il a peint plusieurs tableaux représentant la vie quotidienne (scènes réaliste) à Venise, dont Le Rhinocéros et Le Ridotto. Ses personnages sont souvent vêtus de la bauta.

De 1737 à 1773, il fait partie de la Corporation des peintres Vénitiens.

Il meurt après dix jours de maladie.

La Famille Patricienne, 1752 (Venise, Cà Rezzonico).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Polente, 1740 (Venise, Cà Rezzonico)
  • Le Couple Joyeux, 1740 (Venise, Cà Rezzonico)
  • Les Lavandières
  • Les Buveurs
  • Le Concert (le Concertino), 1741 (Venise, Galerie de l’Académie)
  • La Leçon de Danse, 1741 (Venise, Galerie de l’Académie)
  • Le Tailleur, 1741
  • Présentation, 1741 (Louvre)
  • Décoration, fresques de la chapelle de la Madonna Del Loreto, 1744
  • Hit the pot, 1744 (National Gallery of Art Washington (D.C.))
  • L’Arracheur de Dents, 1746 (Milan, Pinacothèque de Brera)
L’Arracheur de Dents.
  • Le Marchande de Beignets, 1750 (Venise, Cà Rezzonico)
  • La Tentation, 1750 (Hartford, Wadsworth, Atheneum)
  • Carlo Goldoni, 1750
  • La Confession, 1750
  • Le Rhinocéros, 1751 (Venise, Cà Rezzonico)
  • La Lettre du Maure, 1751 (Venise, Cà Rezzonico)
  • La Leçon de géographie, 1752 (Venise, Querini Stampalia)
  • La Famille Patricienne, 1752 (Venise, Cà Rezzonico)
  • La Famille Sagredo, 1752 (Venise, Pinacothèque Querini Stampalia)
  • Le Baptême, 1755 (Venise, Pinacothèque Querini Stampalia)
  • Le Mariage, 1755 (Venise, Pinacothèque Querini Stampalia)
  • Le Doge Grimani, 1755-60
  • Guillaume de Monfort, 1755
  • La Diseuse de bonne aventure, 1756 (Londres, National Gallery)
Le Rhinocéros (détail).
  • Le Charlatan, 1756 (Venise, Cà Rezzonico)
  • Le Géant Magrat, 1757
  • La Chasse dans la Lagune, 1760 (Venise, Pinacothèque Querini Stampalia)
  • La Chasse dans la Lagune, 1760, fusain craie au musée Correr Venise
  • Portrait d’une famille des Dogen Sebastiano Venier, 1760-1765 (Eredi Salom Segromigno Monte)
  • Les Moines, 1761
  • Casotto del Leone, 1762
  • Procureur Ludovico Manin, 1764
  • Portrait de Francesco Guardi, 1764 (Venise, Cà Rezzonico)
  • La Préparation des fusils, 1765-70 (Venise, Pinacothèque Querini Stampalia)
  • L’Affût en barque, 1765-70 (Venise, Pinacothèque Querini Stampalia)
La Polente, 1740 (Venise (Cà Rezzonico).
  • Portrait de Querini, 1772
  • Portrait de l’évêque Benedetto Ganassoni, 1774 (Venise, Cà Rezzonico)
  • L’Éléphant, 1774 (Milan, Gallerie Leoni Montanari)
  • Paysans en train de jouer, 1775
  • Le Chocolat du Matin, 1775-80 (Venise, Cà Rezzonico)
  • Confession, 1777
  • La Fileuse, 1779
  • Les Alchimistes, 1779
  • Portrait d’Adrinana Giustinian-Barbarigo, 1779
  • Autoportrait, 1789
  • Pique-Nique à la Campagne (Rouen, Musée des Beaux-Arts et de la céramique)
  • Banquet au Palace Nanni, Atelier (Rouen, Musée des Beaux-Arts et de la céramique)
  • Portrait de Mathieu Biton, Lyon (Musée des mutations humaines) 1790

Sources[modifier | modifier le code]

  • (Venise, Cà Rezzonico)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :