Paul-Émile Charbonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charbonneau.

Paul-Émile Charbonneau, né le à Sainte-Thérèse-de-Blainville et mort le [1], est un prélat catholique canadien, premier évêque du diocèse de Hull.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre à Montréal, le , par Mgr Joseph Charbonneau. Il devient vicaire général du diocèse de Saint-Jérôme et curé de la cathédrale de Saint-Jérôme.

Le , le pape Jean XXIII le nomme évêque auxiliaire d'Ottawa et évêque titulaire de Thapsus. Mgr Charbonneau est alors consacré le , en la cathédrale d'Ottawa, par Mgr Marie-Joseph Lemieux.

Le , il devient évêque de Hull au Québec[2]. Charbonneau participe au concile Vatican II[3]. Il garde son poste jusqu'au 12 avril 1973.

Après que le pape a accepté sa démission, Mgr Charbonneau fonde un programme de formation pour prêtres à Pierrefonds, au Québec. Pendant sa retraite, il prêche souvent des retraites pour les prêtres des diocèses du Secteur français du Canada[4].

Il est le dernier évêque canadien francophone vivant à avoir assisté à toutes les sessions du Concile Vatican II.

Il célèbre le 175e anniversaire du séminaire de Sainte-Thérèse en 2000 en donnant une messe avec ses anciens camarades de classe.

Une fête spéciale a été organisée pour lui le 15 mai 2001 pour marquer les quarante années de son épiscopat. La même année, il publie son autobiographie intitulée Mettre le feu sur la Terre[5].

Références[modifier | modifier le code]