Parc national Theodore Roosevelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Theodore Roosevelt
Image illustrative de l'article Parc national Theodore Roosevelt
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 375874
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Dakota du Nord Dakota du Nord
Ville proche Dickinson
Coordonnées 46° 58′ 00″ N 103° 27′ 00″ O / 46.966667, -103.4546° 58′ 00″ Nord 103° 27′ 00″ Ouest / 46.966667, -103.45  
Superficie 285 km2
Création 10 novembre 1978
Visiteurs/an 563 407 en 2011
Administration National Park Service
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Theodore Roosevelt
Le parc en hiver

Fondé en 1978, le parc national Theodore Roosevelt (Theodore Roosevelt National Park) est un parc national américain situé dans le Dakota du Nord, composé de trois secteurs géographiquement séparés de badlands.

Il a été nommé d'après le président des États-Unis Theodore Roosevelt qui a été propriétaire d'un ranch aujourd'hui préservé dans le parc et qui y a travaillé. Le parc couvre une surface de 285 km² (soit 110 mi²) répartie en trois parties : l'Unité Nord, l'Unité Sud et le Ranch Elkhorn.

L'unité Sud du parc se trouve à côté de l'Interstate 94 près de Medora (Dakota du Nord). L'unité Nord est située à environ 130 km au nord de l'unité du sud, sur la route U.S. 85, juste au sud de la ville de Watford City. Le Ranch Elkhorn de Roosevelt se trouve entre les unités du Nord et du Sud, à environ 32 km à l'ouest de la route U.S. 85 et de Fairfield. La totalité du parc est contenu dans le Little Missouri National Grassland et le Petit Missouri traverse le parc. La Maah Daah Hey Trail connecte les trois zones du parc.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1884, après la mort de sa femme et de sa mère (le même jour), Roosevelt voyagea vers son ranch du Dakota du Nord pour reconstruire sa vie et se remettre de la tragédie. Les badlands étaient une catharsis pour lui et bien qu'il soit retourné à l'est plusieurs fois, pendant plus de deux ans il s'adonna à l'élevage dans le secteur et a publié des articles relatant ses expériences dans des journaux et magazines de la côte Est. Une fois retourné à l'est et dans la vie politique, son ancienne vie de cow-boy et de propriétaire d'un ranch influença sa politique en tant que président.

Badlands au Parc national Theodore Roosevelt

Faune[modifier | modifier le code]

Dans les années 1880, les bisons étaient en voie de disparition dans les Badlands. De nos jours, plusieurs centaines de bisons prospèrent dans le Parc national Theodore Roosevelt. Ils fournissent même des géniteurs grâce auxquels on a pu constituer, ailleurs, d'autres troupeaux. Les mouflons ont été aussi réintroduits dans le parc. On peut également voir des élans, des chiens de prairie, des coyotes, des chevaux sauvages, des crotales et des dindes sauvages.

Relief[modifier | modifier le code]

Dans le sud-est du parc, les eaux du Petit Missouri, les pluies torrentielles de l'été, la fonte des neiges au printemps et le vent souvent très violent ont sculpté des canyons, collines et dômes dans l'argile ocre et les grès rouges, roses et gris. Peu sensibles à la beauté du paysage, les trappeurs qui découvrirent la région la baptisèrent Badlands, « Mauvaises Terres » en français.

Climat[modifier | modifier le code]

La région connaît un climat rigoureux : les températures peuvent dépasser les 35°C en été tandis qu'en hiver, elles rester en dessous de -30 °C pendant de longues périodes.

Liens externes[modifier | modifier le code]