National Wildlife Refuge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo officiel
Ross's Goose; Lower Klamath National Wildlife Refuge ; L'un des plus de 500 refuges pour la vie sauvage aux États-Unis

Les National Wildlife Refuges ou Federal Wildlife Refuges forment un réseaux de plus de 500 aires protégées aux États-Unis, gérées par le United States Fish and Wildlife Service et vouées à la protection des habitats naturels, de leur faune et de leur flore.

Les Easement refuge sont des aires soumises aux même lois et dont la surveillance de l'application est de la responsabilité de l'United States Fish and Wildlife Service. La chasse et la pêche, sans précision contraire (règlement de la réserve), sont permises dans ces zones.

Ces aires sont reconnues de catégorie IV par la Commission mondiale des aires protégées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier National Wildlife Refuge est le Pelican Island National Wildlife Refuge créé en 1903 par l'administration de Theodore Roosevelt. Depuis l'Emergency Wetlands Resource Act of 1986 l'entrée des refuge est payante, cependant l'acquisition d'un Duck Stamp permet d'y entrer librement.

Les refuges[modifier | modifier le code]

La plupart des refuges se reconnaissent à leur nom qui inclut les termes National Wildlife Refuge, Wetland Management District, ou Wildlife Management Area, cependant ce n'est pas toujours le cas comme pour :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]