Pamela Courson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pamela Courson

Nom de naissance Pamela Susan Courson
Naissance 22 décembre 1946
Weed, Californie
Décès 25 avril 1974 (à 27 ans)
Los Angeles
Nationalité Américaine
Pays de résidence États-Unis
Activité principale compagne de musicien
Conjoint

Pamela Susan Courson née le 22 décembre 1946 à Weed en Californie et décédée le 25 avril 1974 à Los Angeles, avait été la compagne de Jim Morrison, le poète et chanteur charismatique du groupe de rock The Doors. Sa relation avec le leader des Doors fut agitée à cause des nombreuses infidélités aussi bien du côté de Jim que celui de Pamela.

Jeunesse et relation avec Jim Morrison[modifier | modifier le code]

Pamela Courson, née à Weed en Californie fut une petite fille solitaire, sa famille ne se mêlait pas beaucoup avec les habitants du quartier. Plutôt douée, Pamela détestait pourtant l'école et le collège, son livret scolaire montre que sa famille a été convoquée à cause de ses nombreuses absences ; elle suivait les cours de la Orange High School, ses notes chutèrent à l’âge de 16 ans. Au printemps 1963, elle quitta sa famille pour aller vivre à Los Angeles où elle partagea un appartement avec un ami. La rumeur veut qu'elle ait inspiré la chanson Cinnamon Girl à Neil Young, ce qu’ils ont démenti[1].

Dans ses mémoires Light My Fire: My Life with The Doors, Ray Manzarek, le pianiste des Doors déclare que Pamela et Jim se sont rencontrés lorsque le groupe jouait au club London Fog du Sunset Strip en 1966. À cette époque, Pamela était étudiante en art au Los Angeles City College et c'était d'ailleurs John Densmore qui avait commencé à la draguer sans succès. La relation qu’ils entretinrent, Jim et elle, fut tumultueuse à cause de leurs nombreuses infidélités. Pamela Courson tint brièvement une boutique de vêtements, appelée Themis, que Jim Morrison lui avait acheté[2] ; son certificat de décès, indique qu’elle était couturière.

Décès de Jim Morrison et de Pamela Courson[modifier | modifier le code]

Le 3 juillet 1971, Pamela trouva Jim mort dans la baignoire de leur appartement à Paris. La cause officielle du décès est une insuffisance cardiaque, quoiqu'aucune autopsie ne fut faite, et beaucoup de questions subsistent sur la cause réelle du décès. Dans son testament, Jim léguait toute sa fortune à Pamela, qui coupa tout contact avec les membres des Doors après avoir touché sa part sur les redevances de son défunt compagnon.

Après la mort de Jim Morrison, Pamela redevenue solitaire, plongea toujours davantage dans l’héroïne et souffrit de troubles mentaux. Elle mourut, à Los Angeles, le 25 avril 1974, d’une overdose d’héroïne, dans une chambre de l'appartement qu’elle partageait avec deux autres garçons. Un voisin déclara, que peu de temps avant sa mort, elle avait parlé de retrouver très bientôt Jim Morrison. Ses parents auraient voulu qu’elle soit inhumée au Cimetière du Père-Lachaise, à côté de Jim Morrison, mais le transport du corps en France était trop compliqué à organiser, et le corps de Pamela fut incinéré au Fairheaven Memorial Park à Santa Ana en Californie et enseveli sous le nom de Pamela Susan Morrison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Davis, Jim Morrison : life, death, legend, New York, Gotham Books,‎ 2005 (ISBN 978-1-592-40099-7).
  2. Butler 107

Source de la traduction[modifier | modifier le code]