Palmer Raids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hommes arrêtés pendant les raids, en attente d'audiences d'expulsion à Ellis Island, le 13 janvier 1920.

Les Palmer Raids sont le nom donné aux tentatives menées par le département de la Justice des États-Unis d'arrêter et de déporter les gauchistes radicaux et anarchistes américains, pendant le ministère de Alexander Mitchell Palmer, Procureur général des États-Unis. Les raids et les arrestations ont lieu en novembre 1919 et janvier 1920, dans le contexte de la Peur rouge. Bien que plus de 500 citoyens étrangers aient été expulsés, y compris un certain nombre d'importants dirigeants de gauche, le travail de Palmer a été ralenti par les fonctionnaires du département du Travail des États-Unis qui, ayant la responsabilité des expulsions, s'opposaient aux méthodes de Palmer.

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]