Paire de ciseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ciseau (homonymie).
Page d'aide sur les redirections Pour la lame simple des maçon, sculpteur, etc., voir Ciseau.
Ciseaux à boutonnière

Le terme ciseau désigne une famille d'outils servant à couper nettement divers matériaux ou à enlever de la matière. On désigne par « ciseau »[1] un ferrement plat qui tranche par un des bouts et qui sert à travailler le bois, le fer, la pierre, etc. On désigne « paire de ciseaux », l'outil comportant deux lames mobiles articulées qui glissent l'une sur l'autre pour trancher les matériaux minces. Le matériau à couper est pris entre les deux lames actionnées par les poignées.

On distingue:

Histoire[modifier | modifier le code]

Les ciseaux ont été vraisemblablement inventés en Égypte vers - 1500

Les ciseaux à lames croisées pivotant sur un axe central, comme ceux connus de nos jours, existaient il y a deux mille ans dans l'Empire romain (inventés vers 100 après J-C) et en Extrême-Orient.

Les ciseaux deviennent des objets usuels en Europe et en Asie dès le IXe siècle. Ils étaient alors généralement en bronze et les deux lames étaient montées sur un ressort en arc de cercle. On utilisait ce type de ciseaux appelé forces pour tondre les moutons.

Leur usage se généralisera en Europe au XVIe siècle.

La production en série de ciseaux est due au coutelier britannique Robert Hinchliffe qui utilisa de l'acier moulé en 1791 pour obtenir des ciseaux de précision.

Selon des recherches réalisées en 2007, les premiers ciseaux pour gaucher sont apparus vers 1880[2]. C’est dans le bassin de Nogent qu’un Français fabrique la première paire de ciseaux pour gaucher. Destinée à couper uniquement du papier, il faudra attendre une quarantaine d’années pour qu’un autre Français crée des ciseaux pour gaucher destinés cette fois aux tailleurs.

Ciseaux pour gauchers[modifier | modifier le code]

Ciseaux de gauchers (1) et de droitiers (2)

Les ciseaux pour gauchers se distinguent essentiellement des ciseaux pour droitiers par la disposition des lames. En utilisation normale, la lame du dessus se situe à droite pour un droitier et à gauche pour un gaucher. Cette disposition permet à l'utilisateur d'observer l'endroit où s'effectue la découpe sans se contorsionner. Dans le cas contraire, l'endroit de la découpe est caché par la lame du dessus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de l'Académie française, Bassange et Masson, 1813
  2. Les ciseaux pour gaucher - Les gauchers

Voir aussi[modifier | modifier le code]