Pablo Armando Fernández

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pablo Armando Fernández, né à Central Delicias, Cuba, le 2 mars 1929, est un écrivain cubain. Il écrit des poèmes, des romans, des œuvres théâtrales et des essais.

Il vit en exil aux États-Unis de 1945 à 1959, jusqu'à la Révolution cubaine. Son œuvre commence avec des thématiques intimistes, pour devenir plus sociale plus tard.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Salterio y lamentación (1953)
  • Nuevos poemas (1955)
  • Himnos (1961)
  • El libro de los héroes (1964)
  • Campo de amor y de batalla (1984)
  • El sueño, la razón (1988)
  • Los niños se despiden (1963)
  • El vientre del pez (1989)

Lien externe[modifier | modifier le code]