Obélisque du Montecitorio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Obélisque du Montecitorio
Obélisques
Image illustrative de l'article Obélisque du Montecitorio
Commanditaire Psammétique II
Construction XXVIe dynastie
Matériau granite rouge de Syène
Inscriptions hiéroglyphes
Poids 230 t
Hauteur actuelle 22 m
Hauteur avec piédestal 34 m
Emplacement d'origine Héliopolis
Emplacement actuel piazza di Montecitorio
devant le palais du parlement italien
Ordonnateur Auguste puis Pie VI
Date d'installation -10 puis entre 1787 et 1792
Coordonnées 41° 54′ 05″ N 12° 28′ 43″ E / 41.90139, 12.47861 ()41° 54′ 05″ Nord 12° 28′ 43″ Est / 41.90139, 12.47861 ()  
  Géolocalisation sur la carte : Rome
Location map Italy Rome.png
Obélisque du Montecitorio

L'obélisque du Montecitorio est un obélisque égyptien de Psammétique II, provenant d'Héliopolis et transporté à Rome sous Auguste. Il se trouve réérigé sur la piazza di Montecitorio, devant le palais du parlement italien.

L'obélisque de Psammétique II[modifier | modifier le code]

Cet obélisque de granite rouge de Syène provient du temple de à Héliopolis. Il porte des inscriptions hiéroglyphiques (lacunes importantes) au nom de Psammétique II (début du -VIe siècle).

Le gnomon de l'« horologium d'Auguste »[modifier | modifier le code]

Fragment du plan de Rome de l'université de Caen, montrant l’Horologium Augusti avec, au centre, le grand obélisque du Montecitorio et l’Ara pacis, à gauche.

Il fut transporté à Rome sur l'ordre d'Auguste en -10 et érigé non loin du lieu actuel, au Champ de Mars, entre la piazza del Parlamento et la piazza di San Lorenzo in Lucina, pour servir de gnomon (aiguille indicatrice) à un immense cadran solaire horizontal en forme de secteur de 160 m de long, en travertin.

Le cadran solaire (horologium d'Auguste) est bien connu ; des fouilles récentes ont permis d'en retrouver des fragments portant des inscriptions en lettres de bronze datant d'une restauration du temps d'Hadrien[1].

L'obélisque finit par s'écrouler au Xe ou XIe siècle. On en retrouva la trace au début du XVIe siècle. En 1587, le pape Sixte-Quint projeta de le restaurer et ordonna des fouilles. Mais il y renonça devant le mauvais état du monument, brisé en de multiples fragments. Il fut donc remblayé.

Emplacement actuel devant le parlement italien[modifier | modifier le code]

Travaux de 1748 : l'obélisque est remis au jour ; il est alors brisé en plusieurs morceaux (gravure de Giuseppe Vasi, 1752).

C'est en 1748, sous le pape Benoît XIV, qu'il fut à nouveau mis au jour, devant le n° 3 de la piazza del Parlamento (plaque commémorative). Il fut finalement réérigé sous le pontificat de Pie VI (entre 1787 et 1792) au milieu de la piazza di Montecitorio, devant le palais du même nom, siège du parlement italien depuis 1871. Les divers fragments n'ayant pas permis de reconstituer la totalité de l'obélisque, surtout à la base, il lui fut adjoint du granite emprunté aux restes de la colonne Antonine, située aux environs immédiats. Ainsi complété, le monument offre un aspect des plus satisfaisants.

L'obélisque est surmonté d'une sphère de bronze ajourée à pointe, avec bande zodiacale et étoiles de bronze rapportées ; dans le pavement de la place a été incrustée une méridienne sur laquelle se projettent les rayons du soleil passant à travers la fenêtre ménagée dans le globe de bronze. Pour toutes ces raisons, le monument est connu sous le nom d'« obélisque solaire » ; il n'empêche que l'imprécision de l'ensemble est proverbiale[réf. souhaitée].

Sa hauteur est de 22 m (34 m avec le piédestal et le globe). Poids : 230 t.

Inscription dédicatoire[modifier | modifier le code]

IMP CAESAR DIVI F
AVGVSTVS
PONTIFEX MAXIMVS
IMP XII COS XI TRIB POT XIV
AEGVPTO IN POTESTATEM
POPVLI ROMANI REDACTA
SOLI DONVM DEDIT[2]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Filippo Coarelli, Guide archéologique de Rome, Hachette, 1998 (ISBN 2012354289), p. 210.
  2. Photographie de l'inscription de l'obélisque du Montecitorio

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages de référence, en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]