Nina de Géorgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nina de Géorgie

Sainte Nina, Nino, Ninon, Christiane ou sainte Chrétienne de Géorgie aurait vécu en Géorgie au IVe siècle et y aurait propagé la foi chrétienne. Une légende veut qu'elle soit venue au chevet de la reine de Géorgie, mourante, et qu'elle l'ait guérie. La reine lui propose en récompense de l'or et de nombreux présents, mais Nina refuse, et désire simplement la conversion de la reine. Elle l'obtient, puis le roi fait de même, ainsi que le pays tout entier.

Le nom correspond au latin christiana (= chrétienne). Les formes Nina et Ninon en sont des hypocoristiques.

Sainte Nina est fêtée le 14 janvier aussi bien dans le martyrologe romain[1] que dans le calendrier ecclésiastique orthodoxe[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Croix de la Grappe ou Croix de sainte Nina, symbole de l'Église apostolique géorgienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]