Nikolaus Pevsner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pevsner.

Sir Nikolaus Pevsner (né le 30 janvier 1902 à Leipzig (Saxe) – mort le 18 août 1983 à Hampstead, Londres) est un critique et historien de l'art, particulièrement de l'architecture et du design, britannique né allemand.

Biographie sommaire[modifier | modifier le code]

Fils d’un commerçant juif, Pevsner a étudié l’histoire de l'art dans les universités de Leipzig, Munich, Berlin et Francfort-sur-le-Main. Il a obtenu son doctorat en 1924, a ensuite travaillé au musée de Dresde jusqu'en 1928. Il a enseigné à l’université de Göttingen les cinq années suivantes. Il a quitté l'Allemagne pour la Grande-Bretagne en 1934 pour fuir le nazisme, et est devenu citoyen britannique en 1946. Il a alors enseigné dans les universités de Londres, Oxford, Birmingham et Cambridge. Nikolaus Pevsner a notamment été titulaire de la chaire Slade à Cambridge en 1949 puis à celle d'Oxford en 1968. En 1969 Pevsner a été anobli par la reine Élisabeth II.

Son œuvre magistrale sur le patrimoine architectural de l'Angleterre, comté par comté, a été publiée en 46 volumes dans The Buildings of England entre 1951 et 1974. Ses livres Pioneers of the modern movement: from William Morris to Walter Gropius, puis The sources of modern architecture and design sont toujours de référence pour les historiens des modernités du début du XXe siècle. On lui doit aussi la fondation de la collection Pelican History of Art en 1953, ainsi qu'une histoire des enseignements artistiques Academies of Art, Past and Present.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Leipziger Barock, 1925.
  • Die italienische Malerei vom Ende der Renaissance bis zum ausgehenden Rokoko, 1928-1932.
  • Pioneers of Modern Design, 1949 ; nouv. éd. de Pioneers of the Modern Movement, 1936.
  • Les Académies d'art ; trad. de Academies of Art, Past and Present, 1940.
  • Génie de l'architecture européenne ; trad. de An outline of European architecture, 1942 (en ligne).
  • The Buildings of England, 1951-1974.
  • Les Sources de l’architecture industrielle et du design ; trad. de The sources of modern architecture and design, 1968.

Liens externes[modifier | modifier le code]