Nikolaï Troubetzkoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Troubetzkoy.
Articles principaux : Cercle linguistique de Prague et Phonologie.
Nikolaï Troubetzkoï

Le prince Nikolaï Sergueïevitch Troubetzkoï (en russe Николай Сергеевич Трубецкой, transcription française traditionnelle Nikolaï Sergueïevitch Troubetskoï), né le 4 (16) avril 1890 à Moscou et mort le 25 juin 1938 à Vienne (Autriche), est un linguiste russe. Membre du Cercle linguistique de Prague, il fonda la morphophonologie avec Roman Jakobson et Serge Karcevski.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le prince Troubetzkoï appartient à l'illustre famille des Troubetzkoï. Il est le fils du professeur de philosophie et éphémère recteur de l'université de Moscou, le prince Serge Troubetzkoï (1862-1905).

Travaux[modifier | modifier le code]

Article connexe : Formalisme russe.

Ses premières publications, à l'âge de 15 ans, portent sur le paganisme finno-ougrien. En 1907, il se lance dans l'étude typologique historique comparée des grammaires des langues du Caucase-nord et des langues tchoukotko-kamtchatkiennes. Une grande partie des matériaux accumulés a été perdue pendant la guerre civile russe, et a été reconstituée par Troubetskoï de mémoire. Troubetskoï entre à l'Université de Moscou en 1908. Après la révolution, il émigre en Bulgarie où il est professeur à l'université de Sofia.

Il a notamment cherché à déterminer des unités phoniques insécables, constitutives d'une langue, et a mis en évidence l'« indissociabilité » du signifiant et du signifié (la forme et le sens du mot).

Notes et références[modifier | modifier le code]