Nicolas Antoine Boulanger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulanger (homonymie) et Boullanger.

Nicolas-Antoine Boulanger (ou Boullanger), né à Paris le 11 novembre 1722 et mort le 16 septembre 1759, est un ingénieur, homme de lettres et philosophe français.

Fils d’un marchand de papier, il fait des études de mathématiques et devient ingénieur des ponts et chaussées, puis il étudie les langues anciennes et orientales et compose plusieurs écrits philosophiques. Dans on Antiquité dévoilée par ses usages, il cherche à expliquer par des symboles astronomiques, mais surtout par la terreur que le Déluge inspira aux hommes, les superstitions et les pratiques religieuses de l'humanité.

L’édition de son œuvre fut posthume. L'un de ses ouvrages, Les Anecdotes de la Nature, n'a encore jamais été publié. Ce livre sur la géologie, qui compte plus de 600 pages et dont il n'existe que quelques exemplaires, influença Buffon lors de sa rédaction des Époques de la Nature. Diderot et Desmarets en possédaient également un exemplaire.

Nicolas-Antoine Boulanger a également fourni des articles de droit aux volumes III et VI de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle mappemonde dédiée au progrès de nos connaissances, gravée par Pierre-Philippe Choffard, 1760 Document en ligne
  • Recherches sur l'origine du despotisme oriental, 1761. Réédition : Paris, Hachette, 1972 Texte en ligne
  • L'Antiquité dévoilée par ses usages, ou Examen critique des principales opinions, cérémonies et institutions religieuses et politiques des différents peuples de la terre, 1766. Réédition : Paris, Hachette, 1972 Texte en ligne
  • Le Christianisme dévoilé, ou Examen des principes et des effets de la religion chrétienne, 1766 Texte en ligne
Attribué aussi à Paul Henri Thiry d'Holbach et à Étienne Noël Damilaville.
Autre titre : Essai philosophique sur le gouvernement, où l'on prouve l'influence de la religion sur la politique, 1788.
  • Dissertation sur saint Pierre in Examen critique de la vie et des ouvrages de saint Paul, traduit de l'anglais de Peter Annet par le baron d'Holbach, 1790. Réédition : Paris, Hachette, 1972 Texte en ligne
  • Œuvres mêlées, contenant différents articles extraits de l'Encyclopédie, savoir : Corvées, Déluges, Guêtres, Langue hébraïque, 1791
  • Œuvres de Boulanger, 10 vol., 1791
  • Œuvres de Boulanger, 6 vol., 1794. Réédition : Genève Slatkine reprints, 1971
Éditions modernes
  • Dissertation sur Élie et Enoch, édition critique établie et annotée par Paul Sadrin, Besançon, Université de Besançon, 1991
  • Anecdotes physiques de l'histoire de la nature, avec La nouvelle mappemonde, et le Mémoire sur une nouvelle mappemonde, édition critique, textes établis et commentés par Pierre Boutin, Paris, H. Champion, 2006
  • Œuvres complètes. Vol 1, Paris, H. Champion, 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Hampton, Nicolas-Antoine Boulanger et la science de son temps, Genève, E. Droz ; Lille, Giard, 1955
Contient des extraits des Anecdotes de la Nature.
  • Paul Sadrin, Nicolas-Antoine Boulanger, 1722-1759, ou Avant nous le déluge, Oxford, The Voltaire Foundation, coll. « Studies on Voltaire and the Eighteenth Century », n° 240, 1986

Source partielle[modifier | modifier le code]