Ngangela (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ngangela.

Ngangela, aussi écrit nganguela, désigne le sous-groupe ethno-linguistiques bantoues, ces langues et ces peuples. Il désigne aussi parfois une langue parmi ces variantes de ce sous-groupe, ou un mélange de celles-ci[1]. En général, les Ngangelas regroupent les Luvales, Luchazis, les Mbunda, et d’autres petits groupes ethnolinguistiques proches[2].

Langues[modifier | modifier le code]

Le sous-groupe de langues ngangelas est composé des plusieurs variantes ou langues proches :

On peut aussi ajouter à cette liste les langues suivantes[3] ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Papstein, 2002, p. 178
  2. Papstein 1988, p.380
  3. Zavoni 2003, p.8

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) Domingos Vieira Baião, Dicionário ganguela-português : língua falada nas regiões Cubango, Nhemba e Luchaze, Provincia de Angola. Segundo os estudos missionários dos Revdos. Pes. E. Lecomte e J. Sutter, Lisboa, Centro de Estudos Filológicos, 1940.
  • (en) Nyemba, dans M. Paul Lewis, Ethnologue: Languages of the World, 16e édition, Dallas, Texas, SIL International, 2009.
  • Jacky Maniacky, Tonologie du ngangela, variété de Menongue (Angola), München, Lincom, 2003. 240p.
  • (en) Robert Papstein, «From ethnic identity to tribalism», dans Leroy Vail, The Creation of Tribalism in Southern Africa, 1988, ISBN 0520074203
  • (en) Robert Papstein, «The Central African Historical Research Project» dans Axel Harneit-Sievers (éd.), A place in the world: new local historiographies from Africa and South Asia, 2002
  • (en) Emil Pearson, Ngangela - English dictionary, Cuernavaca, Morelos, Mexico, 1970.
  • Zavoni Ntando, Éléments de description du ngangela, Université Lumière Lyon 2, 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]