Mountain (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mountain.

Mountain

Description de cette image, également commentée ci-après

Leslie West Live en 2008

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis, Long Island, État de New-York
Genre musical Blues rock, hard rock
Années actives 1969 - 1972, 1974 à aujourd'hui
Labels Island records, Columbia Records
Site officiel http://www.mountaintheband.com
Composition du groupe
Membres Leslie West
Corky Laing
Rev Jones
Anciens membres Felix Pappalardi
Steve Knight
Alan Schwartzbzerg
Robert Mann
David Perry
Mark Clarke

Mountain est un groupe de blues rock américain formé en 1969 autour de Leslie West, ancien guitariste de The Vagrants, et Felix Pappalardi, bassiste, chanteur et également producteur qui a travaillé avec Cream sur l'album Disraeli Gears.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les deux musiciens se retrouvent à l'occasion de l'album solo de West intitulé Mountain et décident avec N.D Smart à la batterie et Steve Knight au clavier de poursuivre l'aventure sous ce nom.

Après avoir participé au festival de Woodstock, le groupe, que le batteur Corky Laing a rejoint, sort l'album Climbing! en 1970 - véritable succès aux États-Unis avec le morceau Mississippi Queen.

Le groupe poursuit son ascension l'année suivante avec Nantucket Sleighride et la chanson du même nom qui reste l'une de leurs compositions les plus célèbres. En 1972 Mountain sort Flowers of Evil ainsi que Mountain Live: The Road Goes Ever On.

Le groupe trouve son originalité dans l'opposition non seulement des physiques entre ses deux leaders mais surtout de styles entre les lignes mélodiques des compositions de Pappalardi (généralement coécrites avec son épouse, Gail Collins, qui est également responsable des dessins des pochettes) renforcées par sa voix charmeuse, et celle, plus rauque et éraillée, de West qui de son côté écrit des morceaux blues rock agressifs dont les riffs appuyés rappellent parfois le hard rock.

Capables du meilleur comme des pires excès, les musiciens se séparent un temps en 1972 malgré la ferveur populaire dont ils sont l'objet en Amérique du nord, en raison notamment des troubles auditifs de Pappalardi provoqués par le volume excessif des concerts qu'ils donnent (à l'instar du bruyant Grand Funk Railroad) et des problèmes d'ego entre ses membres lancés parfois en concert dans des improvisations reproduisant un schéma identique à celui de Cream avec lequel ils présentent une parenté indéniable.

Dans cette logique, Leslie West et Corky Laing s'associent avec le bassiste Jack Bruce de Cream pour fonder le trio West, Bruce and Laing, le temps de deux albums studio et un live, Jack Bruce manquant de laisser ses tympans dans l'expérience.

En 1973, Mountain se reforme provisoirement avec Félix Pappalardi, Leslie West, Bob Mann, à la guitare et aux claviers et Alan Schwartzberg à la batterie pour un album live Twin peaks, enregistré au Japon, symbolique de l'époque avec ces longues improvisations tour à tour magiques ou indigestes suivi avec le retour de Laing, d'un album studio en 1974 Avalanche.

Le groupe est alors dissout pour laisser ses membres poursuivre des carrières indépendantes, Laing et West collaborant fréquemment.

En 1983, Félix Pappalardi qui se consacre alors principalement à la production est abattu lors d'une dispute par son épouse, Gail Collins, rendant définitivement impossible la reformation de Mountain autour de ses deux piliers historiques.

Leslie West retravaille avec d'autres formation de Mountain et sort les albums Go four your live (1985), Man's world (1996), Mystic fire (2002) puis Masters of War (2007).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Concerts[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

On peut retrouver leur chanson Mississippi Queen dans le jeu vidéo Guitar Hero 3

Liens externes[modifier | modifier le code]