Modibo Sidibé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sidibé.
Modibo Sidibé
Modibo Sidibé, le 18 juillet 2008.
Modibo Sidibé, le 18 juillet 2008.
Fonctions
11e Premier ministre malien
28 septembre 20073 avril 2011
Président Amadou Toumani Touré
Prédécesseur Ousmane Issoufi Maïga
Successeur Cissé Mariam Kaïdama Sidibé
Biographie
Nom de naissance Modibo Sidibé
Date de naissance 7 septembre 1952 (62 ans)
Lieu de naissance Bamako (AOF)
Nationalité malienne
Diplômé de Diplôme d'études approfondies en sciences pénales et criminologie en France
Profession Fonctionnaire

Modibo Sidibé
Premiers ministres maliens

Modibo Sidibé est un homme politique malien, né à Bamako le 7 septembre 1952. Il occupe les fonctions de Premier ministre du 28 septembre 2007 au 3 avril 2011, quand Cissé Mariam Kaïdama Sidibé lui succède.

Biographie[modifier | modifier le code]

Modibo Sidibé, né le 7 septembre 1952 à Bamako, a suivi des études supérieures pendant lesquelles il a obtenu un brevet de parachutiste (1977), un brevet d’arme (1978), une maîtrise en droit public (1976, Perpignan en France), un diplôme d'études approfondies (DEA) en sciences pénales et criminologie (1979 à Aix-en-Provence en France), un DEA en théorie politique (1983 à Reims en France), un doctorat en sciences pénales et criminologie (1983 à Aix-en-Provence), un diplôme de l’École nationale de police du Mali (1977), et un certificat de droit des conflits armés (1985 à San Remo en Italie)[1].

Fonctionnaire de police, il a également travaillé pour le ministère de la Défense. En 1991, Modibo Sidibé, directeur de cabinet du ministre délégué à la Sécurité intérieure, est nommé directeur de cabinet d’Amadou Toumani Touré, président du Comité de transition pour le salut du peuple (CTSP), après la chute du régime de Moussa Traoré.

En avril 1993, il entre au gouvernement en tant que ministre de la Santé, de la Solidarité et des Personnes âgées. Il est reconduit à ce poste dans les gouvernements successifs jusqu’au 16 septembre 1997 quand il devient ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Le 9 juin 2002, après l’élection du président de la république Amadou Toumani Touré, Modibo Sidibé est nommé secrétaire général de la présidence de la République. Il occupe cette fonction jusqu’au 9 septembre 2007. Il est alors nommé Premier ministre[2].

Candidat à l'élection présidentielle d’avril 2012, il est arrêté le 22 mars 2012 lors d'un coup d'État mené par le Capitaine Amadou Haya Sanogo contre le président Amadou Toumani Touré puis libéré le 27 mars[3].

Il est le frère cadet de l’ancien Premier ministre Mandé Sidibé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Modibo Sidibé, nouveau Premier ministre : beaucoup d’expérience, une grosse capacité de travail », L’Essor, 1er octobre 2007.
  2. Décret nº 380/P-RM du 28 septembre 2007.
  3. « La junte malienne annonce une nouvelle Constitution et s'exclut des prochaines élections », Le Monde.fr,‎ 28 mars 2012

Sur les autres projets Wikimedia :