Michel Buillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Buillard
Image illustrative de l'article Michel Buillard
Fonctions
Député de la 1re circonscription de la Polynésie française
12 juin 199717 juin 2012
Élection 1er juin 1997
Réélection 16 juin 2002
17 juin 2007
Prédécesseur Jean Juventin
Successeur Édouard Fritch
Maire de Papeete
En fonction depuis le 25 juin 1995
Prédécesseur Louise Carlson
Biographie
Date de naissance 9 septembre 1950 (63 ans)
Lieu de naissance Papeete (Polynésie française)
Parti politique UMP

Michel Tunui Buillard est un homme politique français, né le 9 septembre 1950 à Papeete (Polynésie française). Il est député de 1997 à 2012 et maire de Papeete depuis 1995.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu député le 1er juin 1997 dans la première circonscription de la Polynésie française, il est réélu le 16 juin 2002 et le 17 juin 2007. Il fait partie du groupe parlementaire UMP.

Après le revers de la liste de Gaston Flosse aux élections territoriales de janvier 2008, Michel Buillard annonce le 6 février 2008 sa démission du Tahoeraa Huiraatiraa[1]. Il soutient ensuite le To Tatou Ai'a sans pour autant se rallier à ce parti. Ce changement de camp entre les deux tours lui vaut d'être qualifié d'« opportuniste » par Édouard Fritch et d'avoir agi par « pur électoralisme » par Gaston Flosse[2]. Lors des élections municipales du 9 mars 2008, il est réélu maire de Papeete dès le 1er tour sur une liste indépendante.

En octobre 2011, il est condamné à un an de prison avec sursis et trois ans d'interdiction des droits civils, civiques et de famille pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts, ainsi que de rembourser 4 296 000 euros, solidairement avec 56 autres personnes, dans une affaire d'emplois fictifs[3]. Cette condamnation est toutefois annulée par la cour d'appel de Papeete le 7 février 2013. En 2011, il annonce qu'il ne se représentera pas aux élections législatives de 2012, mettant fin à 15 années de présence à l'Assemblée nationale. Il est élu membre de l'Assemblée de la Polynésie française le 5 mai 2013.

Détail des mandats[modifier | modifier le code]

Dans le gouvernement de la Polynésie

  • Ministre de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Logement : 1984-1986
  • Ministre de l'Emploi, de la Fonction publique et du Logement : 1986-1987
  • Ministre de la Jeunesse, des Sports et du Logement : 1987
  • Vice-président du Gouvernement : 1991-1995
  • Ministre de la Santé, de la Solidarité, de l'Habitat et de la Recherche : 1991
  • Ministre de la Santé, de l'Habitat et de la Recherche : 1991-1994
  • Ministre de la Santé et de l'Habitat : 1994-1995
  • Ministre de la Santé et de la Culture : 1995-1996
  • Ministre de la Jeunesse, de l'Insertion sociale, des Sports et de la Politique de la ville : 1996-1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]