Meurtre parfait

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Meurtre parfait

Titre original A Perfect Murder
Réalisation Andrew Davis
Scénario Patrick Smith Kelly
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1998
Durée 108 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Meurtre parfait (A Perfect Murder) est un film américain réalisé par Andrew Davis, sorti en 1998. Il s'inspire d'une pièce de Frederick Knott déjà adaptée par Alfred Hitchcock avec Le crime était presque parfait en 1954.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une des figures les plus influentes de la finance américaine, Steven Taylor, ambitieux, possessif et secret, a des raisons de s'inquiéter. Sa très jolie jeune femme, lasse d'être traitée en potiche, file l'amour le plus romantique avec un peintre, David Shaw. Une fois convaincu de l'infidélité de son épouse, Taylor mène une enquête sur son rival et découvre des éléments troublants : un changement d'identité, des délits multiples et une ancienne liaison conclue par une mort violente. Steven conçoit alors une vengeance diabolique en obligeant Shaw à tuer sa femme.

Ce texte est mot pour mot copie de Allociné http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=18865.html

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de la meilleure actrice pour Gwyneth Paltrow et nomination au prix du meilleur acteur pour Michael Douglas et meilleur second rôle masculin pour Viggo Mortensen, lors des Blockbuster Entertainment Awards en 1999.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Selon Stéphane Bouquet et Jean-Marc Lalanne, Meurtre parfait est un exemple de remake « au sens où l'entend l'industrie du film » du film d'Alfred Hitchcock, Le crime était presque parfait[1]. Le film d'Hitchcock est ainsi débarrassé de certaines scènes, de ce qui fait le style particulier d'Hitchcock, tout en gardant la référence au nom du cinéaste comme argument commercial[1]. Le style est actualisé, mis au pût du jour, ce qui en fait « un objet de consommation contemporain[1]. »

Comparaison avec l'original[modifier | modifier le code]

La pièce de Frederick Knott avait déjà été portée à l'écran par Alfred Hitchcock avec Le crime était presque parfait (1954). Meurtre parfait est un quasi Remake du film de Hitchcock. Tony Wendice est un champion de tennis à la retraite, il est donc sous-entendu que les Wendice sont très riches, comme les Taylor. Grace Kelly et Gwyneth Paltrow sont deux blondes qui se défendent avec une arme blanche, l'une avec des ciseaux, l'autre avec un couteau. Les deux films font usage du mystère du fait que aucune clé n'a été trouvée sur le mort quand il a été tué par la femme. Les deux maris leur avaient enlevé, dans une tentative de cerner le crime sur leurs épouses. Vers le début du Le crime était presque parfait, Grace Kelly accueille Robert Cummings en disant : There you are (là vous êtes). Vraisemblablement en hommage au film, Gwyneth Paltrow dit la même réplique à Michael Douglas pour l'accueillir. Le titre Meurtre Parfait correspond à la traduction qui a été faite dans certains pays du film de Hitchcock, connu en italien ll delitto perfetto et en espagnol Crimen perfecto. La seule très grande différence dans l'intrigue est que dans Gwyneth Paltrow n'est jamais accusée par la police du meurtre et ne risque jamais une peine de prison. Aussi le film de Hitchcock se déroule à Londres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Stéphane Bouquet et Jean-Marc Lalanne, Gus Van Sant, Cahiers du cinéma,‎ 2009, 203 p. (ISBN 978-2-86642-538-8), p. 109

Lien externe[modifier | modifier le code]