Melchior Paul von Deschwanden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Melchior Paul von Deschwanden

Description de cette image, également commentée ci-après

ST. Sebastian, retable de l'autel de l'église d'Ittendorf par Melchior Paul von Deschwanden.

Naissance 10 janvier 1811
Flag of Switzerland.svg Stans, Suisse
Décès 25 février 1881 (à 70 ans)
Flag of Switzerland.svg Stans, Suisse
Nationalité Flag of Switzerland.svg Suisse
Profession Peintre
St. Antoine de Padoue. Retable de l'église St. Antoine d'Ortisei.

Melchior Paul von Deschwanden est un peintre religieux suisse né le 10 janvier 1811 à Stans et mort le 25 février 1881 dans cette même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Stans dans le canton de Nidwald, Deschwanden est le fils de Johann Baptist Deschwanden et Regina Luthiger. Il est catholique romain et resta célibataire.

Il étudia le dessin auprès de Louis Victor von Deschwanden, Johann Kaspar Moos (1825–1826) à Zug, Daniel Albert Freudweiler et Johann Caspar Schinz à Zurich (1827), avant d'entrer à l'académie des beaux-arts de Munich (1830). Après un séjour à Lausanne pour apprendre le français (1835–1836), il retourna dans sa ville natale jusqu'en 1838-1840 où il étudia à l'académie du dessin de Florence, et il remporta un prix pour une peinture à l'huile d'un nu masculin (il était pourtant admiratif des œuvres de Fra Angelico).

Après avoir rencontré le peintre nazaréen Friedrich Overbeck, il prit la décision de vouer son travail d'artiste à la fabrication de peintures religieuses. Après être revenu en Suisse, il reçut d'abord une commande pour faire les retables de la chapelle St. Pierre de Lucerne. En 1842, il rencontra des membres de l'école des peintres de Dusseldorf et s'intéressa de plus près aux œuvres de l'Autrichien Edouard Steinle, un peintre nazaréen très populaire. En 1845, il découvrit dans l'église St. Louis de Munich des peintures murales de Peter von Cornelius, un peintre classique qui fut influencé par les nazaréens, et il rencontra l'un de ses élèves le peintre portraitiste et historique Wilhelm von Kaulbach. Bien qu'il fût lui-même un portraitiste de talent, il vouait de plus en plus son temps aux peintures religieuses, créant même son propre style avec des compositions simples et claires, des visages expressifs et une technique lisse. Deschwanden réalisa vraisemblablement plus de 2000 œuvres, dont une majorité de retables, et il domina le domaine de la peinture religieuse en Suisse pendant presque quarante-ans. Ses œuvres furent bien accueillis dans son pays autant par les catholiques que par les protestant, et par conséquent il vendit des tableaux à l'étranger, et l'on en retrouve même aujourd'hui aux États-Unis dans des églises à Annapolis (Maryland) et à Covington (Kentucky). Il inspira largement les autres peintres religieux après lui.

Deschwanden eut beaucoup d'élèves, tel que Stans Adalbert Baggenstos ou Adolfo Müller-Ury.

Dans le jardin devant l'ancienne banque cantonale de Niwald dans le centre-ville de Stans se trouve un monument du sculpteur suisse Auguste Stanser Blaesi (1903–1979) qui fut érigé pendant l'automne 1933 en mémoire de Deschwanden.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :