Ortisei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ortisei
Vue de Urtijëi du Bulacia
Vue de Urtijëi du Bulacia
Noms
Nom allemand St. Ulrich in Gröden
Nom ladin Urtijëi
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Trentino-South Tyrol.svg Trentin-Haut-Adige 
Province Suedtirol CoA.svg Bolzano  
Code postal 39046
Code ISTAT 021061
Code cadastral G140
Préfixe tel. 0471
Démographie
Gentilé ortiseiani ou gardenesi
Population 4 636 hab. (31-12-2010[1])
Densité 193 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 00″ N 11° 40′ 00″ E / 46.56667, 11.66667 ()46° 34′ 00″ Nord 11° 40′ 00″ Est / 46.56667, 11.66667 ()  
Altitude Min. 1 230 m – Max. 1 230 m
Superficie 2 400 ha = 24 km2
Divers
Saint patron San Udalrico
Fête patronale 4 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige

Voir sur la carte administrative de Trentin-Haut-Adige
City locator 14.svg
Ortisei

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ortisei

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ortisei
Liens
Site web http://www.comune.ortisei.bz.it/
Territoire communal de Ortisei sur une carte de la Province autonome de Bolzano

Ortisei (en allemand, St. Ulrich in Gröden ; en ladin Urtijëi) est une commune italienne d'environ 4 600 habitants située dans la province autonome de Bolzano dans la région du Trentin-Haut-Adige dans le nord-est de l'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ortisei se trouve dans les Dolomites, à environ 50 km au nord-est de Bolzano et à 20 km de la vallée de l'Isarco où passe l'autoroute vers le col du Brenner. Ortisei est le chef-lieu du Val Gardena (Grödnertal en allemand).

Histoire[modifier | modifier le code]

Timbre du Jubilé de 1908

Jusqu'en 1918, le village (nommée SANCT ULRICH in GRÖDEN) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), dans le district de Bolzano, dans la province du Tyrol[2]. Un bureau de poste est ouvert en 1859[3]. La région intégrera le royaume d'Italie après la Première Guerre mondiale.

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Ortisei est reliée par autobus à Vérone et à Milan.

Culture[modifier | modifier le code]

Ortisei est la capitale culturelle des Ladins.

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale d'Ortisei a été décorée par le sculpteur Dominique Molknecht.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2005 2010 Ewald Moroder Südtiroler Volkspartei  
2010 2015 Ewald Moroder Südtiroler Volkspartei  
Les données manquantes sont à compléter.

La population d'Ortisei soutient majoritairement le Südtiroler Volkspartei, parti démocrate-chrétien lié à la défense des intérêts des non italophones.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Castelrotto, Funes, Laion, Santa Cristina Valgardena

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Sport[modifier | modifier le code]

La ville organise chaque année en décembre un tournoi de tennis sur moquette du circuit ATP Challenger Tour.

Personnalités liées à Ortisei[modifier | modifier le code]

  • Dominique Molknecht (1793-1876), né à Castelrotto, sculpteur, a décoré l'église d'Ortisei.
  • Johann Baptist Moroder (1870-1932), sculpteur.
  • Ernesto Prinoth (1923-1981), né à Ortisei, est un pilote automobile italien et le fondateur de l'entreprise Prinoth AG, fabricant de véhicules sur neiges et d'équipement.
  • Giorgio Moroder (1940), né à Ortisei, est un compositeur, producteur de musique électronique et arrangeur musical italien.
  • Isolde Kostner née le 20 mars 1975 à Bolzano, est une skieuse alpine italienne originaire d'Ortisei.
  • Carolina Kostner, née le 8 février 1987 à Bolzano, est une patineuse artistique italienne originaire d'Ortisei.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Wilhelm KLEIN, 1967
  3. Handbook of Austria and Lombardy-Venetia Cancellations on the Postage Stamp Issues 1850-1864, by Edwin MUELLER, 1961.