Maurice Level

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maurice Level, né le 29 août 1875 et décédé le 15 avril 1926, était un écrivain français.

Après avoir fait des études de médecine, il fut journaliste au Figaro, à la Vie parisienne et au Matin. Écrivain, il s'était spécialisé, bien qu'il ait abordé à peu près tous les genres littéraires et notamment le fantastique, dans la littérature d'épouvante. Il a donné des romans (les plus connus sont Lady Harrington, L'Epouvante, La Cité des voleurs) et de très nombreux contes et nouvelles, qui furent souvent adaptés au Grand Guignol. Les critiques modernes le considèrent comme l'héritier de Villiers de l'Isle-Adam et du symbolisme, voire de Maupassant par certains aspects, et d'Edgar Poe. Son innovation fut de ne pas chercher à créer la peur et l'angoisse par les vieilles méthodes, mais par les photographies, la médecine, les faits divers, dans des décors modernes. Traduit en anglais avec succès, son contemporain Howard Phillips Lovecraft le jugea très favorablement.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il épousa Jeanne Maréteux (sœur de la comédienne Gabrielle Rosny) le 3 février 1917. Son beau-père Édouard Mareteux, artiste dramatique et peintre fit un portrait de Maurice Level.

Portrait de Maurice Level par Édouard Mareteux
Dédicace de Maurice Level sur son livre MADO faite à la sœur de sa femme, la comédienne Gabrielle Rosny et au mari de cette dernière, le comédien Georges Desmoulins.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L’Épouvante (1908)
  • Les Portes de l'Enfer (1910)
  • Sous la lumière rouge (1911) (Théâtre)
  • Le baiser dans la nuit (1912) (Théâtre)
  • Les Oiseaux de nuit (1913)
  • Vivre pour la patrie (1917)
  • L'Alouette (1918)
  • Mado (1919)
  • Le Manteau d'arlequin (1919)
  • L'Ombre (1921)
  • Le Crime (1921)
  • Au pays du tendre (1921)
  • Les morts étrangers (1921)
  • Lady Harrington (1921)
  • L'Ile sans nom (1922)
  • Le Marchand des secrets (1923)
  • La Cité des voleurs (1924)
  • L'Enigme de Bellavista (1929)

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]