Maurice Goguel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goguel.

Maurice Goguel (1880-1955) a été doyen de la Faculté de théologie protestante de Paris, directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études et professeur à la Sorbonne. Il a publié une œuvre abondante de recherche historique concernant le christianisme primitif.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Notion johannique de l'esprit et ses antécédents historiques, étude de théologie biblique. Thèse présentée à la Faculté de théologie protestante de Paris pour obtenir le grade de bachelier en théologie. Université de Paris, 1902.
  • L'Apôtre Paul et Jésus-Christ. Thèse présentée à la Faculté de théologie protestante de Paris, pour obtenir le grade de licencié en théologie. Université de Paris, 1904.
  • Wilhelm Herrmann et le problème religieux actuel. Thèse présentée à la Faculté de théologie protestante de l'Université de Paris, pour obtenir le grade de docteur en théologie. Université de Paris, 1905.
  • La Théologie d'Albert Ritschl. 1905.
  • La Nouvelle phase du problème synoptique. 1907.
  • Les Chrétiens et l'Empire romain à l'époque du Nouveau Testament. 1908.
  • L'Évangile de Marc et ses rapports avec ceux de Mathieu et de Luc : essai d'une introduction critique à l'étude du second Évangile. 1909.
  • Les Sources du récit johannique de la Passion. 1910.
  • L'Eucharistie, des origines à Justin Martyr. 1910.
  • Essai sur la chronologie paulinienne. 1912.
  • La Bible de l'étudiant. 1913.
  • Le Texte et les éditions du Nouveau Testament grec. 1920.
  • Un exemple de discussion… Examen de la thèse de Paul-Louis Couchoud sur la non-historicité de Jésus. 1925.
  • Jésus de Nazareth. Mythe ou Histoire. 1925.
  • Jean-Baptiste : au seuil de l'Évangile : la tradition sur Jean-Baptiste, le baptême de Jésus, Jésus et Jean Baptiste, histoire de Jean-Baptiste. 1928.
  • Jésus et le Messianisme politique, examen de la théorie de M. Robert Eisler. 1930.
  • Trois études sur la pensée religieuse du christianisme primitif. 1931.
  • Critique et Histoire à propos de la Vie de Jésus. 1931.
  • La Doctrine de l'impossibilité de la seconde conversion dans l'Epitre aux hébreux et sa place dans l'évolution du christianisme. 1931.
  • Jésus et les origines du christianisme. (1) La Vie de Jésus. Payot, 1932.
  • La foi à la résurrection de Jésus dans le christianisme primitif : étude d'histoire et de psychologie religieuses. 1933.
  • Alfred Loisy. École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses. Annuaire 1940-1941 et 1941-1942.
  • Jésus et les origines du christianisme.(2) La Naissance du christianisme (1946)
  • Le Problème de l'Église…rédigé sous la direction de Maurice Goguel,... avec la collaboration de Jean Berton, Marc Boegner, Gabriel Bouttier, André Jundt, Georges Marchal. 1947.
  • Jésus et les origines du christianisme.(3) L'Église primitive (1947)
  • Les Premiers-temps de l'Église. 1949.

Préfaces[modifier | modifier le code]

  • Hollard, Auguste. Apothéose de Jésus. 1921.
  • Luther, Martin (1483-1546) Introduction, traduction et notes. 1925.
  • Lietzmann, Hans. Histoire de l'Église ancienne. I : les Commencements. 1936
  • Bultmann, Rudolf. Le Christianisme primitif dans le cadre des religions antiques. 1950.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aux sources de la tradition chrétienne, "Mélanges offerts à Maurice Goguel à l'occasion de son soixante-dixième anniversaire", Delachaux et Niestlé, Paris, 1950
  • Héring Jean, In Memoriam Maurice Goguel, Revue d'Histoire et de Philosophie Religieuses, 1955, p. 261
  • Bonnard Pierre, In memoriam Maurice Goguel 1880-1955, RThPh 87, 1955, p. 292-297.
  • Michaeli Frank, Vies parallèles : Adolphe Lods et Maurice Goguel, ETR 52, 1977, p; 385-401.
  • Cuvillier Elian, Maurice Goguel (1880-1955), Bulletin - Société de l'histoire du protestantisme français, vol. 149, juil.-sept. 2003, pp. 549-568.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le père de Jean Goguel (1908-1987), ingénieur général des mines, géologue et géophysicien, d'Élisabeth Labrousse (1914-2000), philosophe et historienne, et de François Goguel (1909-1999), homme politique et constitutionnaliste.

Lien externe[modifier | modifier le code]