Johan Neeskens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johan Neeskens
Johan Neeskens 1974.jpg
Johan Neeskens en 1974
Biographie
Nom Johannes Jacobus Neeskens
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Naissance 15 septembre 1951 (62 ans)
Lieu Heemstede (Pays-Bas)
Taille 1,72 m (5 8)
Poste milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1968-1969 Drapeau : Pays-Bas RCH Heemstede 068 00(1)
1969-1974 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 124 0(33)
1974-1979 Drapeau : Espagne FC Barcelone 183 0(44)
1979-1984 Drapeau : États-Unis New York Cosmos 094 0(17)
1984-1985 Drapeau : Pays-Bas FC Groningen 007 00(0)
1986-1987 Drapeau : États-Unis Fort Lauderdale Sun 00? 00(?)
1988-1990 Drapeau : Suisse FC Baar 023 00(5)
1990-1991 Drapeau : Suisse FC Zug 001 00(0)
1968-1991 Total 500 (100)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1974-1981 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 049 0(17)
1976 Drapeau : Catalonia Catalogne 001 00(1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1991-1993 Drapeau : Suisse FC Zoug
1993-1994 Drapeau : Suisse FC Stâfa
1995-1996 Drapeau : Allemagne FC Singen 04
1996-2000 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas (adj.)
2000-2004 Drapeau : Pays-Bas NEC Nimègue
2005-2006 Drapeau : Australie Australie (adj.)
2006-2008 Drapeau : Espagne FC Barcelone (adj.)
2008-2009 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas B
2009-2010 Drapeau : Turquie Galatasaray (adj.)
2011-2012 Drapeau : Afrique du Sud Mamelodi Sundowns FC[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Johan Neeskens est un ancien footballeur néerlandais né le 15 septembre 1951 à Heemstede, reconverti en entraîneur. Il évoluait au poste de milieu défensif.

Triple vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions avec l'Ajax Amsterdam, double finaliste de la Coupe du monde, ce joueur néerlandais fut à son époque et bien avant l'heure, le prototype du milieu défensif moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé Johan II en référence à Johan Cruyff dont il fut le fidèle équipier durant de longues années, Johan Neeskens est indissociable des grandes années de l'Ajax d'Amsterdam et de l'équipe des Pays-Bas dans les années 1970.

Neeskens débute sa carrière à Heemstede en 1968, avant d'être recruté en 1969 par l'Ajax. Sous les ordres de l'entraîneur Rinus Michels, au sein d'une équipe qui révolutionne le football (naissance du football total), Neeskens occupe un poste de milieu relayeur qui fait de lui le principal soutien de Cruyff sur le terrain. Joueur de l'ombre, Neeskens sait néanmoins se faire remarquer par sa frappe de balle lourde et puissante, qui lui permet d'inscrire des buts de loin. Neeskens représente à lui seul, le football total. Il est dévoué à la défense, mais n'hésite jamais à remonter le ballon et à tirer au but. Infatigable, il était toujours en train de courir dans tous les coins du terrain à une époque où la plupart des joueurs marchaient ! En un sens, Neeskens préfigurait déjà les milieux défensifs modernes.

Avec l'Ajax, Neeskens remporte 3 Coupe d'Europe des clubs champions consécutives en 1971, 1972 et 1973 avant de partir à Barcelone en 1974, où il rejoint Rinus Michels et Cruyff.

Neeskens ouvrant le score en finale de la Coupe du monde 1974 contre la RFA.

1974, c'est également l'année de la première grande épopée de l'équipe des Pays-Bas en Coupe du monde. Bien que relégué dans l'ombre médiatique de Cruyff, Neeskens est l'un des acteurs majeurs de cette aventure. Mais son penalty inscrit dès la deuxième minute de la finale est insuffisant pour éviter la défaite de son équipe contre la RFA (1-2). Le scénario se reproduit quatre années plus tard. En 1978, les Pays-Bas sont à nouveau en finale, à nouveau contre le pays organisateur (l'Argentine) et s'inclinent encore une fois (1-3).

En 1979, au sortir de cinq années barcelonaises relativement pauvres en trophées, mais qui ont achevé de faire de lui l'un des plus grands joueurs d'Europe, Neeskens part monnayer son talent au New York Cosmos. Ayant pris sa retraite internationale en 1981 suite à une défaite contre la France (0-2), il jouera ensuite à un niveau plus modeste dans des clubs moins huppés, notamment en Suisse.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la Ligue des champions en 1971, 1972, 1973
  • Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1972
  • Vainqueur de la Supercoupe d'Europe en 1972 et 1973
  • Champion des Pays-Bas en 1970, 1972 et 1973
  • Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1970, 1971 et 1972
  • Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1978
  • Vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1979
  • Champion des États-Unis en 1980
  • Vice-champion du monde en 1974 et 1978
  • Troisième de l'Euro en 1976
  • 17 buts en 49 sélections avec les Pays-Bas[2]
  • 1 sélection en équipe d'Europe en 1982, face à celle de la FIFA

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Afrique du Sud/Sundows : Johan Neekens révoqué, fr.starafrica.com, 3 décembre 2012
  2. (en) Johan Neeskens - International Appearances, RSSSF

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :