Lynnwood Farnam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lynnwood Walter Farnam, né à Sutton (Canada) le 13 janvier 1885 et mort à New York le 23 novembre 1930, est un organiste et professeur canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lynnwood Farnam nait dans le village de Sutton dans les Cantons de l’Est (Québec) en 1885. Il débuta l’étude du piano à Dunham (près de Sutton), et y toucha son premier orgue à l’église anglicane All Saints. En 1900, Farnam a 15 ans et reçoit la bourse d’études Lord-Strathcona comme pianiste, ce qui lui a permet d’étudier le piano et l’orgue au Royal College of Music de Londres pendant quatre ans.

De retour à Montréal en 1904, il devient organiste titulaire à l’église méthodiste Saint-James, puis à l’église anglicane Saint-James-the-Apostle entre 1905 et 1908, et finalement à la cathédrale Christ-Church de 1908 à 1913. Parallèlement, il enseigne au Conservatoire de McGill de 1912 à 1913 et débute une carrière de concertiste. Après avoir joué avec succès à Boston en 1913, son répertoire comprenait environ 200 pièces mémorisées, on lui offre le poste d’organiste à l’Emmanuel Church ; il y restera jusqu’en 1918.

En 1918, il est enrôlé dans l’Infanterie canadienne et séjourne en Angleterre. Retourné aux États-Unis en 1919, il accepte un poste à l’église presbytérienne de la Cinquième avenue à New York. En mai 1920, il donna son 500e récital d’orgue. Il occupa ensuite la prestigieuse tribune de la Church of the Holy Communion à New York.

En 1925, il enregistra une trentaine pièces d’orgue sur rouleaux perforés pour la Welte-Mignon Corporation et pour les orgues pneumatiques Austin.

Sa réputation de professeur le fait inviter à diriger les classes d’orgue au Curtis Institute of Music de Philadelphie en 1927, poste qu’il occupa jusqu’à sa mort prématurée à 45 ans, en 1930.

Reconnu comme un virtuose éblouissant et professeur consciencieux, Farnam n’improvisait jamais en public et n’a laissé qu’une seule pièce pour orgue, publiée en 1932, la Toccata on « O Filii et Filiæ ». Reconnu et apprécié internationalement, il reçut à titre posthume la dédicace de Vierne pour sa 6e Symphonie pour orgue en 1931.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Toccata en la mineur sur « O filii et filiæ » pour orgue. Publication posthume en 1932.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • RCCO Photo et enregistrements MP3 de Farnam à l’orgue.
  • YouTube La Toccata de Lynwood Farnam sur O Filii et Filiae par Diane Bish à l’orgue Sandtner (1983) de l’église St-Michel de Munich.
  • Rice Digital Scholarship Archive «Lynnwood Farnam: American classic organist», thèse de Marcus George St. Julien (en anglais).

Partition gratuite[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]