Lucien Coëdel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lucien Coëdel était un acteur français né à Paris 20e le et décédé à Blaisy-Haut (Côte-d'Or; Bourgogne) le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un ouvrier, il débute, très jeune, dans une usine de produits chimiques. Puis dès l'âge de treize ans, il travaille dans un théâtre - sa grande passion - comme porteur de bagage, machiniste, régisseur et même parfois acteur.

Durant la Guerre de 1914-1918, il est envoyé sur le Front d'Orient.

À son retour, il trouve un emploi dans les assurances, avant de participer en tant qu'acteur à des tournées provinciales qui débouchent sur un engagement de longue durée au Canada.

De nouveau en France, il est remarqué sur les planches dans Les Jours de notre vie mis en scène par Raymond Rouleau, puis dans une pièce d' Édouard Bourdet, Margot, avec le couple Printemps/Fresnay. Dès 1935, il apparait au cinéma dans des rôles secondaires et, à partir de 1941, il est de plus en plus sollicité par les réalisateurs pour interpréter des rôles consistants, en particulier par Christian-Jaque, qui le fait jouer dans six de ses films.

Alors qu'il tourne aux environs de Dijon La Carcasse et le Tord-cou, de René Chanas (avec pour partenaires Michel Simon et Michèle Martin), il retourne à Paris par le train de nuit. Ayant pris malencontreusement la porte donnant sur la voie pour celle des toilettes, il est aspiré à l'extérieur et écrasé par le convoi dans le tunnel de Blaisy-Bas, où son corps sera retrouvé. "L'Humanité" du 6 octobre 1947 rapporte qu'il aurait pu être assassiné par un "homme en gris", et que certaines informations auraient laissé entendre qu'il aurait pu appartenir à un service étranger de renseignement !

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Barrot et Raymond Chirat : Noir & Blanc, 250 acteurs du cinéma français 1930-1960, Éditions Flammarion, 2000.
  • Yvan Foucart: Dictionnaire des comédiens français disparus, Mormoiron : Éditions cinéma, 2008, 1185 p. (ISBN 978-2-9531-1390-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, mairie du 20e, acte de naissance N° 3314, année 1899, avec mention marginale du décès

Lien externe[modifier | modifier le code]