Claude Renoir (directeur de la photographie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renoir et Claude Renoir.

Claude Renoir est un directeur de la photographie français, né le 4 décembre 1913 à Paris, mort le 5 septembre 1993 à Troyes (Aube).

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Renoir est le fils de l'acteur Pierre Renoir et de la comédienne Véra Sergine, le neveu de Claude Renoir ainé et de Jean Renoir (avec qui il a notamment travaillé sur une dizaine de films), le petit-fils du peintre Auguste Renoir. Il est encore le père du réalisateur Jacques Renoir et de l'actrice Sophie Renoir.

Claude Renoir a tourné pour de grands classiques, de styles très variés, allant de La Bête humaine de Jean Renoir à La Grande Vadrouille de Gérard Oury, en passant par Les Tricheurs de Marcel Carné, Barbarella de Roger Vadim ou L'Aile ou la Cuisse de Claude Zidi. Il a travaillé également avec des réalisateurs internationaux, notamment pour La Folle de Chaillot (The Madwoman of Chaillot) de Bryan Forbes ou French Connection II de John Frankenheimer.

Il a participé également à la série des films de James Bond, où une anecdote reste célèbre : à la suite d'un ennui de santé sur le tournage du film L'Espion qui m'aimait, Claude Renoir dut être temporairement remplacé, et le choix fut pour le moins inattendu et prestigieux ; à la demande de son ami le chef décorateur Ken Adam (Barry Lyndon, Docteur Folamour), c'est Stanley Kubrick qui accepta, à la condition expresse que sa contribution reste secrète, de superviser l'éclairage de la scène d'intérieur du supertanker (contribution dévoilée dans le making-of du DVD en édition spéciale, L'Espion qui m'aimait). Il existe cependant une photo de Kubrick sur le plateau de tournage.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]