Livre écossais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Partie du Livre écossais montrant des notes de Stefan Banach et de Stanisław Ulam.

Le Livre écossais (polonais: Księga Szkocka) est un épais cahier utilisé par les membres de l'école mathématique de Lwów pour noter des problèmes et des solutions. Ce cahier était nommé en l'honneur du Kawiarnia Szkocka (« Café écossais ») à Lwów où il se trouvait sous la garde du propriétaire.

Des mathématiciens avaient pris l'habitude de se rencontrer au café et de noter directement sur les tables au-dessus de marbre des problèmes et des équations. Ces écrits étaient effacés à la fin de chaque journée, faisant ainsi perdre ces informations. À partir de 1935, c'est Stefan Banach qui eut l'idée d'acheter un épais cahier et de le laisser en permanence au café sous la garde du propriétaire[1],[2].

Łucja Banach sauve le Livre écossais de la guerre.

Continuant la tradition, les mathématiciens de Wrocław initient le 1er juillet 1946 le « Nouveau livre écossais »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Scottish Book » (voir la liste des auteurs)

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) R. Daniel Mauldin (ed.), The Scottish Book : Mathematics from the Scottish Café, Basel, Boston, Stuttgart, Birkhäuser,‎ 1981, 268 p.
  • (en) H. Fast The New Scottish Book, Wrocław 1946-1958
  • (en) R. Daniel Mauldin The Scottish book. Mathematics from the Scottish Café, Birkhäuser, 1981

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]