Juliusz Schauder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Juliusz Paweł Schauder (21 septembre 1899, Lviv, en allemand Lemberg situé alors en Autriche-Hongrie – septembre 1943, Lemberg, Pologne occupée) est un mathématicien polonais, connu pour ses travaux dans les domaines de l'analyse fonctionnelle, les équations aux dérivées partielles et la physique mathématique.

Né en 1899 à Lemberg, il a dû participer aux combats de la Première Guerre mondiale après sa sortie de l'école. Il a été capturé et emprisonné en Italie. Il est entré à l'université de Lwów en 1919 et a passé son doctorat en 1923. N'étant pas embauché par l'université, il a continué ses recherches tout en travaillant comme enseignant dans une école secondaire. Grâce à ses résultats remarqués, il a obtenu une bourse d'étude en 1932 qui lui a permis de passer plusieurs années d'abord à Leipzig et ensuite, tout particulièrement, à Paris. À Paris, il a commencé une collaboration très fructueuse avec Jean Leray. Vers 1935 Schauder a obtenu un poste de maître assistant à l'université de Lwów.

Schauder était juif, et après l'entrée des troupes allemandes à Lwów, il lui est devenu impossible de continuer son travail. Dans ses lettres aux mathématiciens suisses, il écrit qu'il a obtenu de nouveaux résultats importants, mais aucun de ses papiers ne nous est parvenu. Il a été exécuté par la Gestapo, probablement en octobre 1943.

La majeure partie de son travail en mathématique appartient au champ de l'analyse fonctionnelle. Il faisait partie du groupe de mathématiciens polonais connu sous le nom de l'École mathématique de Lwów. Ils étaient des pionniers dans ce domaine avec de nombreuses applications dans tous les chapitres de l'analyse moderne. Schauder est surtout connu pour le théorème de Banach-Schauder, le théorème du point fixe de Schauder qui est un outil majeur pour prouver l'existence de solutions dans différents problèmes, les bases de Schauder (une généralisation des bases orthonormées des espaces de Hilbert aux espaces de Banach), et le principe de Leray-Schauder[1], une manière de connaître la régularité des solutions des équations aux dérivées partielles à partir d'estimations a priori (en).

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Juliusz Schauder », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Juliusz Schauder » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) J. Leray et J. Schauder, « Topologie et équations fonctionnelles », Annales scientifiques de l'É.N.S., vol. 51,‎ 1934, p. 45–78 (lire en ligne)