Leopold Infeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prof. Leopold Infeld

Leopold Infeld (Cracovie, 20 août 1898Varsovie, 15 janvier 1968) est un physicien théoricien polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Cracovie où il fait ses études, Leopold Infeld étudia la physique à l'université Jagellonne de Cracovie. Il obtint son doctorat en 1921 sous la direction de Ladislas Natanson.

Juif, il quitte la Pologne pour l'Angleterre en 1933 avant de s'installer aux États-Unis en 1936 où il devient collaborateur d'Albert Einstein -avec qui il correspondait depuis 1927- à Princeton. Pour financer la suite de son séjour à Princeton, il écrit en 1938 L'évolution des idées en physique avec Einstein, puis publie conjointement trois articles sur le problème du mouvement en relativité générale (le premier article avec Hoffmann).

Nommé professeur à l'université de Toronto en 1938, il revient dans sa terre natale où il est nommé professeur à l'université de Varsovie en 1950. Il y restera jusqu'à sa mort en 1968.

Il fut signataire du Manifeste Russell-Einstein en 1955.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Albert Einstein & Leopold Infeld, L'évolution des idées en physique, coll. Champs, Flammarion, 1993 (ISBN 2-08-081119-3)
  • Albert Einstein, Leopold Infeld & Banesh Hoffmann ; Annals of Mathematics 39 (1938) 65.
  • Albert Einstein & Leopold Infeld;
    • Annals of Mathematics 41 (1940) 455.
    • Canadian Journal of Mathematics 3 (1941) 209.
  • Leopold Infeld, Whom the gods love (1957) ; traduction française Le roman d'Évariste Galois, 364 pages, Éditions La Farandole (premier trimestre 1978).