Stanisław Mazur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mazur.

Stanisław Mazur

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Stanisław Mazur.

Naissance 1er janvier 1905
Lviv (Pologne)
Décès 1er novembre 1981 (à 76 ans)
Varsovie (Pologne)
Nationalité polonaise
Institutions Université de Lwów, Université de Varsovie.
Renommé pour analyse fonctionnelle
Distinctions prix Stefan-Banach

Stanisław Mieczysław Mazur, né le 1er janvier 1905, à Lviv (alors Lemberg, dans l'Empire austro-hongrois) et mort le 1er novembre 1981, à Varsovie, est un mathématicien, membre de l'Académie polonaise des sciences, et homme politique polonais. Ses contributions en analyse fonctionnelle linéaire et non linéaire et dans l'étude des algèbres de Banach sont fondamentales ; Stanisław Mazur s'est aussi intéressé aux séries divergentes et aux fonctions calculables.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1972, Stanisław Mazur remet une oie vivante à Per Enflo qui vient de résoudre par la négative un problème énoncé par Mazur en 1936.

Stanisław Mazur étudie à Lvow et à Paris puis obtient un doctorat en 1932 à l’université Jan Kazimierz de Lvow sur la théorie de la sommabilité[1]. Il est habilité trois ans plus tard, en 1935, à l'université de Lwów, avec un travail sur les ensembles et les fonctionnelles convexes, sous l’impulsion de Stefan Banach[1]. Proche collaborateur de Banach, il est membre de l'École mathématique de Lwów et participe aux activités mathématiques du Café écossais. Le 6 novembre 1936, il formule dans le Livre écossais un problème (problème n°153) qui revient à peu près à déterminer si tout espace de Banach a une base de Schauder [2]. Il promet une oie vivante comme récompense.

Puis il occupe une chaire de géométrie à l’université de Lvow entre 1939 et 1941, une activité que l’occupation allemande interrompt pour plusieurs années[1]. À son retour en 1946, Stanisław Mazur devient professeur à l’université de Łódź qui vient d’être créée, puis deux ans plus tard, en 1948, enseigne à l'université de Varsovie où il reste jusqu’à sa retraite. De 1946 à 1969, il dirige l’institut de mathématiques de l’université. Membre de l’Académie polonaise des sciences depuis sa création en 1952, ses séminaires sur l’analyse fonctionnelle à l’institut de mathématiques de l’Académie des sciences et à l’université contribuent à former de nombreux mathématiciens. Il a été membre du comité éditorial de Studia Mathematica, le journal de l’école d’analyse fonctionnelle en Pologne, depuis 1948[1].

En 1949, Stanisław Mazur reçoit le prix Stefan-Banach. En 1972, lors d'une cérémonie diffusée dans toute la Pologne, il remet une oie à Per Enflo qui a fourni un contre-exemple au problème soulevé par Mazur.

Membre actif du parti communiste de Pologne dans les années 1930, Stanisław Mazur fut membre de la Sejm (Diète polonaise) entre 1946 et 1954[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Stanislaw Mazur. 1er janvier 1905-5 novembre 1981 », Studia Mathematica, vol. 71 (3),‎ 1981/82, p. 223-226 (lire en ligne)
  2. Voir [une transcription en anglais des problèmes du livre écossais (page consultée le 8 février 2013)].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Stanisław Mazur », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).