Sergueï Sobolev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sergueï Sobolev.

Sergueï Lvovitch Sobolev (en russe : Сергей Львович Соболев) (6 octobre 1908-3 janvier 1989) est un mathématicien et physicien atomique russe de l'époque soviétique (URSS).

Il a donné son nom aux espaces de Sobolev.

Études[modifier | modifier le code]

Sobolev a introduit des notions de nos jours fondamentales dans plusieurs champs des mathématiques. Les espaces de Sobolev, des espaces de fonctions caractérisées par des conditions sur leurs transformées de Fourier, sont devenus un point important de l'analyse fonctionnelle. Les fonctions généralisées (connues par la suite sous le nom de distributions) ont été introduites pour la première fois par Sobolev en 1935 pour la recherche de solutions faibles, avant d'être repris par Laurent Schwartz. Sobolev a donné une version abstraite de la notion classique de différentiation, étendant ainsi les champs d'application de la théorie de Newton et Leibniz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sobolev obtient son diplôme à l'université de Leningrad en 1929, où il étudie auprès de Nikolai Maksimovich Günter. Après ses études, il travaille avec Vladimir Smirnov, qu'il considère comme un second professeur. Il travaille à Leningrad à partir de 1932, et à l'Institut de mathématiques Steklov de Moscou dès 1934. Il dirige l'évacuation de l'institut vers Kazan pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il est professeur de Moscow State University entre 1935 et 1957 et aussi un directeur adjoint au Institut pour l’Énergie atomique de 1943 à 1957 où il participe au projet soviétique de la bombe atomique A.

En 1956 Sobolev rejoint une équipe de scientifiques en proposant une initiative scientifique et éducative à grande échelle pour les régions orientales de l'Union soviétique, qui a permis la fondation de la Division Sibérienne de l'Académie des Sciences. Il est le fondateur et premier directeur de l'Institut des Mathématiques à Akademgorodok près de Novosibirsk, qui portera plus tard son nom, et a joué un rôle important dans l'établissement et le développement de l'Université d'État de Novossibirsk.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Leray, « La vie et l'œuvre de Serge Sobolev », Comptes rendus hebdomadaires des séances de de l'Académie des Sciences. Série Générale. La Vie des Sciences, vol. 7, no 6,‎ 1990, p. 467–471.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Kantor, « Mathématiques d’Est en Ouest Théorie et pratique : l’exemple des distributions », Gazette des mathématiciens, vol. 100,‎ avril 2004 (lire en ligne)