Abram Besicovitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abram Besicovitch (en russe : Абрам Самойлович Безикович, Abram Samoïlovitch Bezikovitch) (23 janvier 1891 à Berdiansk - 2 novembre 1970 à Cambridge) est un mathématicien russe, qui a surtout travaillé en Angleterre

Biographie[modifier | modifier le code]

Abram Besicovitch est né à Berdiansk au bord de la mer d'Azov (aujourd'hui en Ukraine) dans une famille juive.

Il a été l'élève d'Andreï Markov à l'université de Saint-Pétersbourg, soutenant son doctorat en 1912. Il a alors commencé ses recherches en probabilités. Il s'est converti à l'orthodoxie lors de son mariage en 1916. Il a été nommé professeur à l'université de Perm en 1917, et fut pris dans les troubles de la révolution russe lors des années suivantes. En 1920, il accepta un poste l'université de Petrograd.

En 1924, il se rendit à Copenhague, financé par une bourse Rockefeller. Il y travailla sur les fonctions presque périodiques, qui portent aujourd'hui son nom. Après avoir rencontré G. H. Hardy à Oxford, il travailla pour l'université de Liverpool en 1926 et l'université de Cambridge en 1927.

Il a surtout travaillé sur les méthodes et les questions combinatoires en analyse réelle, comme le problème de Kakeya et la dimension de Hausdorff-Besicovitch. Ces deux sujets particuliers ont pris une importance grandissante.

Il a fortement influencé l'économiste Piero Sraffa, après 1940, alors qu'ils étaient tous deux au Trinity College. Il a aussi influencé Dennis Lindley, un des fondateurs de l'école bayésienne au Royaume-Uni.

Il a reçu le prix Adams en 1930, la médaille De Morgan en 1950 et la médaille Sylvester en 1952. Membre de la Royal Society à partir de 1934, il a succédé en 1950 à J. E. Littlewood à la chaire Rouse Ball de mathématiques à Cambridge.

Il a pris sa retraite en 1958. Il est mort à Cambridge.

Articles connexes[modifier | modifier le code]