Light Yagami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kira.
Light Yagami
Personnage de fiction apparaissant dans
Death Note.

Alias Kira
Naissance 28 février 1986
Origine Tokyo, (Japon)
Décès 28 janvier 2010 (24 ans)
Sexe Masculin
Activité(s) Lycéen, second L et tueur en série
Pouvoirs C'est un lycéen surdoué. Il peut tuer des personnes à travers le Death Note. Il a un dieu de la mort qui s'apelle RYUK
Famille Soichiro Yagami (père), Sayu Yagami (sœur), Sachiko Yagami (mère)
Affiliation Death Note, Police
Ennemi(s) L, Near, Mello

Créé par Takeshi Obata (Dessin) et Tsugumi Ōba (Scénario)
Interprété par Tatsuya Fujiwara (Death Note ; Death Note 2: The Last Name)
Voix Alexis Tomassian (VF)
Mamoru Miyano (VO)
Série(s) Death Note
Album(s) /
Première apparition Death Note Tome 1
Éditeur(s) Kana

Light Yagami (夜神 月, Yagami Raito?) est le personnage principal du manga Death Note. Il y incarne le premier Kira.

Origines du nom[modifier | modifier le code]

Yagami[modifier | modifier le code]

Ce nom est composé de deux kanjis :

  • 夜 (Yoru, yo / ya), qui signifie "soir" ou "nuit", ou encore "Lune"
  • 神 (Kami), qui signifie "dieu"

Lune[modifier | modifier le code]

L'idéogramme kanji 月 se lit habituellement "tsuki" en japonais, c'est la lecture la plus courante (le japonais dit "Kun'yomi"), mais on retrouve parfois "getsu" ou "gatsu" dans les combinaisons de kanji dont la lecture s'inspire d'anciens dialectes chinois (japonais "On'yomi"). Toutefois, on apprend directement par le manga et l'animé Death Note que ce kanji se lit, utilisé en prénom, Raito. À cause de la prononciation japonaise de l'anglais "light" (lumière) qui se rapproche de celle de "Raito", la prononciation "Light" fût popularisé dans les versions internationales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début de la série, Light est un lycéen de 17 ans, élève très travailleur et surdoué obtenant les meilleurs résultats à l'école (meilleures notes à l'examen blanc national et à l'examen d'entrée à l'université), froid et solitaire. C'est un utopiste, et lorsqu'il trouve par terre un Death Note et réalise son pouvoir, il décide de s'en servir pour débarrasser le monde de ses pires criminels. Il veut ainsi créer un monde parfait, dont il serait le dieu.

Il devient ainsi le premier Kira (Killer), tuant par l'intermédiaire du Death Note, des centaines de criminels, pour enfin devenir le « Dieu » de son monde parfait. Un détective, L, se met sur sa route pour l'arrêter. Tous deux fins psychologues, ils se livrent une guerre pour que chacun se montre au grand jour. Ils finissent par se rencontrer à l'université, essayant chacun de leur côté de prouver l'identité de l'autre. C'est L qui prend l'initiative d'aller à la rencontre de Light, et il en profite pour lui avouer qu'il est L.

La petite amie de Light, Misa Amane, devient sa marionnette et utilise à son tour un Death Note pour aider Light. Elle est totalement soumise à ce dernier, qui la manipule ouvertement.

Dans l'épisode 25 une autre facette de la relation de L et Light nous est présentée et on y voit l'attachement que l'un a pour l'autre malgré leur rôle respectif. L sait que Light est Kira mais n'a pas trouvé suffisamment de preuves il se voit donc dans une impasse. Light parvient à monter un stratagème qui lui permet de tuer L tout en assurant son innocence, en utilisant Kyousuke Higuchi, membre de la société Yotsuba, avide de pouvoir qui utilisera le Death Note de Light à des fins personnelles et Rem, le Shinigami lié au Death Note de Misa. Il endosse alors la double identité de L et de Kira, tue les derniers complices de L, et commence son œuvre.

Quelques années plus tard, il doit affronter Mello et Near, les deux successeurs de L. Confiant, il n'hésite pas à utiliser son entourage, allant même jusqu'à sacrifier son père pour obtenir le nom de Mello afin de l'écrire dans le carnet.

Light meurt dans le dernier épisode de l'anime (épisode 37) après que Near (le plus important successeur de L) ait découvert son secret. À ce moment, il a déjà perdu l'esprit et est devenu fou. Essayant de tuer toutes les personnes présentes qui savent qu'il est Kira, il reçoit plusieurs balles de Matsuda, mais réussit à s'enfuir. « Lorsque ton heure arrivera, j'écrirai moi-même ton nom sur mon carnet. » : tels sont les mots qu'avait prononcés Ryûk avant d'écrire le nom de Light dans son cahier. Affaibli après que Matsuda lui a tiré dessus à plusieurs reprises, Ryûk, qui n'a pas envie d'attendre la mort de Light en prison, décide d'inscrire immédiatement son nom dans son Death Note, donnant la mort à Light par crise cardiaque. Une phrase était d'ailleurs inscrite dans le Death Note : « Ceux qui utilisent le Death Note n'iront ni en enfer ni au paradis ». La série se termine quand Light meurt.

Dans le Manga, Light, après avoir reçu sept balles de Matsuda, demande à Ryuk de tous les tuer. Celui-ci refuse, et inscrit le nom de Light dans son propre carnet. Après plusieurs supplications, se jetant même aux pieds de Ryuk, Light finit par mourir d'une crise cardiaque, au bout des 40 secondes prédéfinies. Near, devenant le nouveau propriétaire du carnet, s'adresse au cadavre de celui-ci, lui disant que le fait de mourir de façon aussi absurde lui inspire de la pitié, sachant qu'il est parvenu à vaincre L.

La raison de cette mystérieuse phrase nous est offerte dans le tome 12 : lors d'un flash-back entre Ryûk et Light, on apprend que le paradis et l'enfer n'existent pas ; ce ne sont que des chimères créées par l'Homme pour vaincre sa peur de la mort, et celui qui utilise le Death Note est au courant de cette réalité.

Il s'agit donc de la pire des punitions pour Light qui s'était cru Dieu : voir sa mort venir et savoir qu'après elle, il n'y a rien.

Dans le film Death Note Roadshow, des indices laissent à penser que Light serait devenu à son tour un shinigami, présumant une suite.

Psychologie du personnage[modifier | modifier le code]

Au commencement, Light est un lycéen surdoué, classé premier au concours national, mais il s'ennuie fermement. Une fois qu'il découvre le Death Note et prend conscience du pouvoir qu'il possède, il sombre dans un projet mégalomane : créer un monde nouveau en tuant les criminels du monde entier, devenant ainsi « la justice ». Light a entièrement confiance en ses capacités à battre ses adversaires. Ses capacités sont hors-norme, en analyse de problèmes concrets comme de psychologie. Son extrême maîtrise de ses réactions et émotions l'a sorti d'affaires plus d'une fois.

Pendant la deuxième partie du manga (Light contre Mello et Near), Light/L/Kira se montre beaucoup plus machiavélique, chacune de ses actions possède un double sens  : avancer ses pions en tant que Kira tout en s'assurant qu'aucun soupçon ne se porte sur lui. Il est devenu également beaucoup plus froid, notamment avec Misa, qu'il trompe sans se cacher de ses collaborateurs avec Takada, pour laquelle il ne semble pas avoir plus de sentiments. Ne ressentant plus que du mépris pour les hommes, il est déjà devenu le dieu tout-puissant, faisant ce qu'il veut des humains qu'il pense totalement sous son contrôle. L est d'une part l'antithèse de Kira, car il œuvre pour la justice en place, en coopération avec les forces de l'ordre. Mais il en est aussi très proche, car il est d'une logique aussi effarante que froide, apparemment, il n'est pas spécialement philanthrope malgré son activité de détective... Et il ne s'embarrasse pas d'un grand sens éthique  : lorsque cela lui est utile, il n'hésite pas à manipuler les personnes qui l'entourent. Au fil du temps, le jeune et brillant lycéen se métamorphose. Il devient de plus en plus froid, manipulateur, distant avec les autres.

La mégalomanie de Light éclate au grand jour alors qu'il est acculé, vaincu par Near qui l'a poussé à se trahir. Il est seul, n'a aucune issue, et tente de tous les persuader que Kira est devenu indispensable au monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]