Les Petits Génies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Petits Génies

Titre original Whiz Kids
Genre Série jeunesse
Création Philip DeGuere
Bob Shayne
Musique Paul Chihara
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 18
Durée 47 minutes
Diff. originale 5 octobre 19832 juin 1984

Les Petits Génies (Whiz Kids) est une série télévisée américaine en 18 épisodes de 47 minutes, créée par Philip DeGuere et Bob Shayne et diffusée entre le 5 octobre 1983 et le 2 juin 1984 sur le réseau CBS.

En France, la série a été diffusée entre le 1er avril et le 24 juin 1984 sur Antenne 2. Au Québec, la série fut diffusée en 1987 sur le réseau TVA.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène un groupe d'adolescents passionnés d'informatique qui jouent les détectives amateurs dans la banlieue de Los Angeles. La série fut inspirée à l'époque par le succès cinématographique du film War Games et la montée de la popularité des micro-ordinateurs.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Richie Adler : c'est le personnage principal. Il a 17 ans pendant le tournage. Il vit dans un quartier résidentiel de Los Angeles, avec sa mère, Irène Adler, divorcée de son mari (ingénieur conseil dans plusieurs compagnies pétrolières), et Cheryl Adler, sa petite sœur. C'est ce qu'on peut appeler un petit génie de l'informatique. Grâce à RALF, l'ordinateur qui est un cadeau de son père, il va déjouer tout un tas d'arnaques.
  • Hamilton Parker : c'est l'athlétique de la bande. Il a 15 ans pendant le tournage. Il vit avec ses parents et son frère que l'on voit à plusieurs reprises.
  • Jeremy Saldino : c'est le fonceur du groupe. Il a 15 ans pendant le tournage. C'est le plus énigmatique de la bande. On ne sait pas grand-chose sur sa famille.
  • Llewellen Farley Jr. (Lew) : c'est le rapport adulte et complice de la bande des quatre. Il est reporter à la Gazette de Los Angeles. Il fait également partie des proches de la famille Adler.
  • Alice Tyler : elle représente le côté calme et réservé. Elle a 14 ans pendant le tournage. Elle vit avec son père et est secrètement amoureuse de Richie.
  • Lieutenant Neal Quinn : beau-frère de Lew, il est lieutenant dans la police de Los Angeles. Il fait partie des adultes incrédules et ignorants dans le domaine de l'informatique. C'est un réfractaire à tout type d'évolution technologique.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Épisodes des Petits Génies.
  1. Programme meurtre (Programmed For Murder)
  2. Erreur fatale (Fatal Error)
  3. Un programme de trop (Deadly Access)
  4. Candidat au meurtre (Candidate for Murder)
  5. Un ordinateur de trop (A Chip Off the Old Block)
  6. Attaque à main armée (Airwave Anarchy)
  7. Le Retour de l'idole (Return of the Big Rocker)
  8. Profit sans risque (The Wrong Mr. Wright)
  9. Brouillage (Red Star Rising)
  10. Titre français inconnu (The Network)
  11. Attention ! (Watch Out!)
  12. Enigma (Amen to Amen-Re)
  13. Agence de placement (Maid in the USA)
  14. Lollipop (The Lollypop Gang Strikes Back)
  15. Titre français inconnu (The Sufi Project)
  16. Titre français inconnu (Father's Day)
  17. Titre français inconnu (Altaira)
  18. Titre français inconnu (May I Take Your Order Please?)

Le Générique[modifier | modifier le code]

  • Le générique de la série a été ré-orchestré par Paul Chilahra.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le producteur Philip DeGuere a également réalisé la série Super Jaimie en 1976, coproduit la série Les Têtes brûlées en 1976 et produit le téléfilm Dr Strange.
  • En 1981, il lance la série Simon et Simon avec Bob Shayne et s'en servira pour lancer Les Petits Génies (A.J. Simon apparaîtra dans le troisième épisode, Un programme de trop et les Petits Génies apparaîtront eux dans l'épisode de Simon et Simon, Fly the Alibi).
  • La série est le digne prolongement du film produit par John Badham : WarGames, où le rôle de Matthew Broderick est en rapport avec celui de Matthew Laborteaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]