Lemba (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lemba (ethnie))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemba.

Lemba

Populations significatives par région
Autres
Religions

Judaisme

Ethnies liées

Bantous, Juifs

Les Lemba sont un peuple d'Afrique australe. Au nombre d'environ 70 000, ils sont présents en Afrique du Sud (en particulier la province de Limpopo), mais aussi aux Zimbabwe, Malawi, Mozambique.

Présentation[modifier | modifier le code]

Bien qu'ils parlent des langues bantoues proches de celles des autres groupes ethniques qu'ils côtoient, ils ont des pratiques religieuses similaires à certaines de celles pratiquées dans le judaïsme, et une tradition de peuple nomade avec des origines supposées en Afrique du Nord ou au Moyen-Orient. Selon leur tradition orale, leurs ancêtres seraient des Juifs qui seraient venus d'un endroit dénommé Sena pour s'établir en Afrique australe. Selon les recherches menées par le Britannique Tudor Parfitt, Sena serait dans la région du Yémen. Les Lemba ont un lien avec le Grand Zimbabwe. Ils y établirent une synagogue, avec leurs propres rabbis.

Les Lembas ont des restrictions sur les mariages inter-ethniques avec des non-Lemba, et il est particulièrement difficile pour un homme de devenir Lemba. Les Lemba présentent une proportion hors norme d'hommes possédant un polymorphisme du chromosome Y connu sous le nom d'haplotype modal Cohenen (en), ce qui suggère en effet une liaison avec les populations juives traditionnelles. Un sous-clan des Lembas, le Clan Buba, est considéré par les Lemba comme leur caste de prêtres. Parmi les Bubas, 52 % des hommes possèdent l'haplotype modal Cohen, ce qui correspond aux proportions trouvées chez les Cohen (prêtres). Les Lembas ont également un important pourcentage de gènes souvent trouvés chez les Sémites non-Arabes.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources, on observe les variantes suivantes : Balemba, Ba-Lemba, Baremba, Lembas, Malepa, Namgeni, Remba, Valemba[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) G. Buijs, « Black Jews in the Northern Province: a study of ethnic identity in South Africa », in Ethnic and Racial Studies, vol. 21, no 4, 1er juillet 1998, p. 661-682
  • (en) Magdel Le Roux, The Lemba: a lost tribe of Israël in Southern Africa, Unisa Press, University of South Africa, Pretoria, 2003, 328 p. (ISBN 1-86888-283-7)
  • (en) Tudor Parfitt, Journey to the vanished city: the search for a lost tribe of Israël, St. Martin's Press, New York, 1993, 278 p. (ISBN 0312088299)
  • (en) Tudor Parfitt et Yulia Egorova, Genetics, mass media, and identity: a case study of the genetic research on the Lemba, Routledge, Abingdon, UK ; New York, 2006 (ISBN 041537474X)
  • (en) Laurie Zoloth, « Yearning for the Long Lost Home: The Lemba and the Jewish Narrative of Genetic Return », in Developing World Bioethics, 2003, vol. 3, no 2, p. 127-132
  • (en) Newsweek, February 6, 2006.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Les tribus perdues d'Israël (Lost Tribes of Israël), film documentaire de Tudor Parfitt, 2000, 43'

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]