Le Marin de Gibraltar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Marin de Gibraltar
Auteur Marguerite Duras
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur éditions Gallimard
Collection Blanche
Date de parution 1er octobre 1952
Nombre de pages 293
ISBN 207022094X

Le Marin de Gibraltar est un roman de Marguerite Duras paru le 1er octobre 1952 aux éditions Gallimard.

Historique[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Le personnage principal n'est pas heureux dans sa vie. Il a une femme qu'il n'aime pas et un travail qu'il haït au plus haut point. Il mène une vie morose sans histoires et sans amis. Mais un jour alors qu'il est en vacances à Florence en Italie, il décide de rompre avec tout et trouve le courage de décider enfin de sa vie. C'est dans un petit village italien à l'embouchure d'un fleuve qu'il fait une rencontre déterminante. Une femme, très belle, très riche. Elle parcourt les mers et les continents à bord de son yacht à la recherche du Marin de Gibraltar. Un homme simple qu'elle a aimé et qui a disparu. Peut être est il mort ou alors se cache-t-il ? Tous deux se plaisent, lui ayant retrouvé sa liberté, elle accepte de l'engager sur son bateau. Ils partent donc à la recherche de celui qui représente la jeunesse, l'innocence, la mer, les voyages. Un couple naît alors mu par un amour incertain. De Sète à Tanger, de Tanger à Abidjan et d'Abidjan à Léopoldville, ils cherchent scrupuleusement celui qui sonnerait la fin de leur couple car c'est bien le Marin de Gibraltar qu'elle aime. Au delà du voyage ponctué de plaisirs et d'illusions, les deux personnages se livrent dans une quête du bonheur à la recherche d'une définition de l'amour absolu.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]