Le Jugement des flèches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jugement des flèches (Run of the Arrow) est un film américain réalisé par Samuel Fuller en 1957.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le 9 avril 1865, sur le champ de bataille d'Appomatox, le confédéré O'Meara, Rod Steiger, tire la dernière balle de la Guerre de Sécession sur le lieutenant nordiste Driscoll, Ralph Meeker. Celui-ci gravement blessé à la poitrine est ramené à l'hôpital où il guérit.

O'Meara revient dans sa ville ; fêté comme un héros, on lui remet comme trophée la balle qu'il a tirée ornée d'une inscription commémorative qu'il portera désormais en sautoir. Mais il n'accepte pas comme ses compatriotes et sa famille la défaite, le rattachement aux Etats-Unis et exaspéré il va poursuivre le combat en rejoignant les Sioux qui luttent encore contre les Yankees. Il échappe aux Nordistes qui pourraient le capturer et arrivé sur le territoire des Indiens, il subit le terrible " Jugement des flèches", course pieds nus où l'on doit échapper aux flèches de ses poursuivants. Il y parvient grâce à la complicité de Yellow Mocassin, Sara Montiel qui le cache. Sorti vainqueur de l'épreuve, il est admis parmi les Sioux, épouse la jeune indienne qui l'a sauvé et adopte son fils qui est muet, Billy Miller.

Les années passent, la paix s'installe. O'Meara renoue avec ses anciens adversaires en guidant les ingénieurs qui construisent le fort Abraham Lincoln en bordure du territoire sioux sous la protection d'un détachement militaire commandé par le capitaine Clark, Brian Keith. Parmi les Indiens certains n'acceptent pas les compromis ni la présence des militaires comme Crazy Wolf, H. M. Wynant qui va tendre une embuscade à un convoi et tuer le capitaine Clark.

Ceci va devenir l'occasion pour le lieutenant Driscoll de prendre le commandement, l'alibi de violer le traité de paix et la possibilité de faire pendre O'Meara pour trahison. Les Sioux contre-attaquent, massacrent les soldats et capturent Driscoll qui est attaché au poteau de torture. O'Meara qui avait été délivré lors de l'affrontement, met fin à ses souffrances avec la balle qu'il portait sur sa poitrine, celle qui avait blessé Driscoll à Appomatox...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Ce fut le premier film où l'on utilisa des pétards pour simuler l'impact des balles.
  • Ce film produit par la RKO en faillite fut racheté par Universal qui le distribua ensuite avec son nom.
  • Ne montrer que les pieds des participants lors de la course fut jugé très judicieux par les critiques. En fait, Rod Steiger s'était gravement foulé la cheville et ne pouvait ni marcher, ni courir alors un Indien lui ressemblant l'a remplacé et en filmant ses pieds nus martelant le sol cela a accentué la cruauté de l'épreuve et évité de voir la doublure.
  • Les extérieurs de ce film ont été tournés à St George dans l'Utah.
  • Dans ses mémoires, Samuel Fuller raconte qu'il tourna avec de véritables sioux. Mais ceux-ci étaient apeurés par l'équipe et le remue-ménage du film. Ils ne faisaient confiance qu'à Sara Montiel, qui servit de go-between durant tout le tournage. Epouse d'Anthony Mann, elle parlait parfaitement l'anglais, mais Samuel Fuller, ne voulant pas d'accent, la fit post-synchroniser par Angie Dickinson.

Liens externes[modifier | modifier le code]