La Minerve (journal français)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Minerve.
Aignan - Constant - Dumoulin - Etienne - Jay - Jouy - Lacretelle aîné - Tissot - La Minerve française, 8.djvu

La Minerve, puis La Minerve française, est un journal quotidien français, dont le premier numéro paru le 1er avril 1818.

Libéral, favorable à la Charte constitutionnelle de Louis XVIII, il était soupçonné d'être l'organe des bonapartistes et des républicains sous la Restauration. Ses principaux rédacteurs étaient Benjamin Constant, Louis-Antoine Garnier-Pagès, Étienne de Jouy, Étienne Aignan, et le chansonnier Béranger[1], Évariste Dumoulin, Antoine Jay, Pierre Louis de Lacretelle, Pierre-François Tissot.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ephraïm Harpaz, L'École libérale sous la Restauration, le Mercure et la Minerve : 1817-1820, Paris, Droz, 1968.
  • Michel Faul, Les aventures militaires, littéraires et autres d'Étienne de Jouy (Seguier, 2009, ISBN 978-2-8404-9556-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alphonse de Lamartine, Histoire de la Restauration, Paris, Lecou, Furnes & Pannierre, 1853, pp. 494-495 (lire en ligne)