Évariste Dumoulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Évariste Dumoulin, né en 1776 en Guyenne, mort à Paris en 1833, est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dumoulin se destina d’abord au commerce et étudia les sciences exactes avec succès, mais son penchant pour la littérature triompha bientôt, et il commença à se faire remarquer par la publication de quelques pièces de vers, et par les divers articles qu’il inséra dans les journaux de son département.

Appelé à Paris, il y prit part à la rédaction du Constitutionnel, du Mercure du XIXe siècle et de la Minerve.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (39e division)[1],[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Procès du général Drouot, précédé d’une Notice historique sur cet officier, Paris, S. C. L’Huillier, 1816, in-8°
  • Histoire complète du procès du maréchal Ney, Delaunay, 1815, in-8°.
  • Procès du général Cambronne, S. C. L’Huillier, 1816, in-8°.
  • Lettre sur la censure des journaux et sur les censeurs, Baudouin frères, 1820, in-8°.

Source[modifier | modifier le code]

  • ‪François-Xavier de Feller‬, Biographie universelle ou Dictionnaire historique des hommes qui se sont fait un nom, t. 3, Bruxelles, J. Leroux, 1848, p. 313.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Marty, Les principaux monuments funéraires de Père-Lachaise, de Montmartre, du Mont-Parnasse et autres cimetières de Paris, Amédée Bédelet,‎ 1839 (lire en ligne)
  2. Jules Moiroux, Le Cimetière du Père Lachaise,‎ 1909 (lire en ligne), p. 139