Khalifa ben Hamad Al Thani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir al-Thani.
Khalifa ben Hamad al-Thani
(ar) خليفة بن حمد آل ثاني
Titre
6e émir du Qatar
22 février 197227 juin 1995
(23 ans, 4 mois et 5 jours)
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur Ahmad ben Ali al-Thani
Successeur Hamad ben Khalifa al-Thani
1er Premier ministre du Qatar
29 mai 197027 juin 1995
Monarque Ahmad ben Ali al-Thani
Lui-même
Prédécesseur Fondation du régime
Successeur Hamad ben Khalifa al-Thani
Biographie
Dynastie al-Thani
Nom de naissance Khalifa ben Hamad al-Thani
Date de naissance 17 septembre 1932 (81 ans)
Lieu de naissance Al Rayyan (Qatar)
Père Hamad ben Khalifa al-Thani

Khalifa ben Hamad Al Thani
Monarques du Qatar
Premiers ministres qatariens

Khalifa bin Hamad al-Thani (خليفة بن حمد آل ثاني), né le 17 septembre 1932 à Al Rayyan au Qatar, est l'émir du Qatar de 1972 à 1995.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cheikh Khalifa est l'héritier de son cousin l'émir Ahmad ben Ali al-Thani et devient le premier Premier ministre de l'émirat le 29 mai 1970. L'année suivante, le pays proclame son indépendance le 3 septembre et rejoint la Ligue arabe.

Le 22 février 1972, il dépose son cousin l'émir Ahmad et lui succède, tout en conservant sa fonction de Premier ministre. Il commence la réorganisation de son gouvernement avec comme première tâche de nommer un ministre des affaires étrangères et un conseiller pour l'éclairer dans la gestion des affaires quotidiennes du pays.

Sous son règne, le Qatar devient membre fondateur du Conseil de coopération du Golfe en 1981. Le 18 juillet 1989, le Conseil des ministres est remanié pour la première fois, avec le départ de presque tous les anciens ministres. Le 1er septembre 1992, le Conseil est remanié de nouveau et passe de quinze à dix-sept membres.

En 1991, la production de gaz naturel dans le nord du Qatar commence. Ce champ possède des réserves d'environ 250 trillions pieds-cube (7 100 km³) et des réserves possibles de 500 trillions pieds cube (14 200 km³). Les recherches pour trouver davantage de pétrole continuent.

Le 27 juin 1995, pendant que cheikh Khalifa se trouve à Genève, son fils Hamad le destitue par un coup d'État sans violence. Le souverain déchu s'exile en France avant de retourner au Qatar en 2004. Bien que réputé plus conservateur que son fils, il est cependant reconnu comme étant celui qui a commencé le processus de modernisation du pays.