Kamo (Bolchevik)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kamo.
Portrait de Kamo.

Kamo, de son vrai nom Semeno Aržakovitš Ter-Petrossian, né le 27 juillet 1882 à Gori en Géorgie et mort le 14 juillet 1922 à Tbilissi, est un révolutionnaire géorgien, compagnon du dirigeant soviétique Joseph Staline. Militant convaincu de la fraction bolchevique du Parti ouvrier social-démocrate de Russie, il est impliqué au braquage de la banque de Tiflis en Géorgie (qui faisait alors partie de l'Empire russe) organisée par les dirigeants bolcheviks afin d'amasser des fonds pour financer les activités du parti.

Arrêté à Berlin en 1907 pour ses activités militantes, il parvient à s'évader et à fuir l'Allemagne. Kamo est de nouveau arrêté en 1912 après une autre tentative de vol à main armée et est condamné a mort. La peine de mort a été commuée en réclusion à perpétuité dans le cadre des célébrations du tricentenaire de la dynastie Romanov.

Il est libéré suite la Révolution de février 1917. Kamo décède en 1922 dans un accident dont les circonstances ne sont pas clairement définies, après avoir été heurté par un camion alors qu'il circulait à vélo à Tiflis[1]. Il est enterré et un monument est érigé en son honneur dans les jardins de Pouchkine, près de la Place de la Liberté, mais ce monument sera supprimé au cours du règne de Staline et de ses restes seront déplacés vers un autre emplacement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Камо, Тер-Петросян Симон Аршакович, consulté le 24 mars 2012