Gouvernement de Tiflis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gouvernement de Tiflis
Тифлисская губернiя (russe)

18481918

Blason
alt=Description de l'image Gubernias del Caucaso - Gubernia de Tiflis - Imperio Ruso.png.
Informations générales
Statut Gouvernement
Capitale Tiflis
Démographie
Population 1 051 032 habitants (1897)
Superficie
Superficie 39 197 verstes²
Histoire et événements
Création 1846
Abolition 1918

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le gouvernement de Tiflis (en russe : Тифлисская губернiя) est un gouvernement de l'Empire russe centré sur Tiflis (l'actuelle ville de Tbilissi, capitale de la Géorgie). Couvrant 44 607 km2, il compte 1 051 032 habitants en 1897[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le gouvernement est établi en 1846 en même temps que le gouvernement de Kutaisi, après la dissolution du gouvernement de Géorgie-Iméréthie. En 1849, des territoires sont retranchés de ce gouvernement au profit du gouvernement d'Erevan, puis en 1860 pour l'oblast du Daguestan, ainsi qu'en 1868 au bénéfice du gouvernement d'Elizavetpol. Il perdure jusqu'à l'indépendance de la République démocratique de Géorgie en 1918.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Le gouvernement est constitué des ouïezds suivants[1] :

  • Tiflis ;
  • Akhalkalaki ;
  • Akhaltsikhé ;
  • Aresh (au gouvernement d'Elizavetpol en 1868) ;
  • Borchali ;
  • Elizavetpol (au gouvernement d'Elizavetpol en 1868) ;
  • Gori ;
  • Kazakh (au gouvernement d'Elizavetpol en 1868) ;
  • Dusheti ;
  • Signakhi ;
  • Telavi ;
  • Tianeti.

Population[modifier | modifier le code]

Au recensement de 1897, le gouvernement de Tiflis compte une population de 1 051 032 habitants, dont 20 pour cent dans les villes. La population est composée de 44,3 % de Géorgiens, 18,7 % d'Arméniens, 10,2 % de Tatars « azerbaïdjanis », 9,7 % de Russes et 6,4 % d'Ossètes[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (ru) « Тифлисская губерния », sur Encyclopédie Brockhaus et Efron (consulté le 21 janvier 2009).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]