Antoine Darquier de Pellepoix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darquier.

Antoine Darquier de Pellepoix

Description de l'image  Antoine Darquier de Pellepoix.jpg.
Naissance 23 novembre 1718
Toulouse (France)
Décès 18 janvier 1802
Toulouse (France)
Domicile Toulouse (act. 8, rue Darquier)
Champs Astronome

Antoine Darquier de Pellepoix, né le 23 novembre 1718 à Toulouse[1] où il est mort le 18 janvier 1802, est un astronome français. Ses observations faites entre 1748 et 1773 sont rassemblées dans son livre Observations astronomiques faites à Toulouse (Avignon, 1777)

Observation[modifier | modifier le code]

Il a observé des taches solaires et d'autres phénomènes astronomiques. Alors qu'il recherchait la comète de 1779 en utilisant une lunette achromatique de 2,5 pouces avec 42 pouces de distance focale (f/16.8), il découvrit en janvier 1779 (juste quelques jours avant Messier) la nébuleuse de la Lyre qu'il décrivit comme une nébuleuse très sombre, mais parfaitement dessinée, aussi grande que Jupiter et qui ressemble à une planète en train de disparaître. Il observa Uranus, alors une nouvelle planète, et calcula son orbite. Entre 1791 et 1798 il dressa un vaste catalogue d'étoiles que Lalande devait incorporer dans son catalogue de près de 50 000 étoiles, publié en 1801. Par ailleurs il a traduit en français les Cosmologische Briefe (Lettres cosmologiques) de Johann Heinrich Lambert, de 1761.

Sa maison à Toulouse

Anecdote[modifier | modifier le code]

Au XXe siècle, Louis Darquier se prétendit son descendant afin de s'attribuer sa particule.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À l'adresse qui est aujourd'hui le 8 rue Darquier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]