Joe Gores

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joe Gores

Description de cette image, également commentée ci-après

Joe Gores

Nom de naissance Joseph Nicholas Gores
Activités Romancier, nouvelliste, scénariste
Naissance 25 décembre 1931
Rochester, Minnesota, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 10 janvier 2011 (à 79 ans)
Greenbrae, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier
Distinctions Prix Edgar-Allan-Poe de la meilleure nouvelle en 1970
Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur premier roman en 1970
Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur scénario de série télévisée en 1976
The Eye – Lifetime Achievement Award 2008

Œuvres principales

  • La Loi des minets
  • Hammett

Joe Gores, né le 25 décembre 1931 à Rochester dans le Minnesota et mort le 10 janvier 2011 à Greenbrae en Californie, est un écrivain américain de nouvelle et de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l’université Notre Dame en Indiana et à l’université Stanford en Californie, Joe Gores exerce divers métiers dont celui de détective privé pendant 12 ans. Il se servira de son expérience dans une partie de son œuvre.

Il écrit sa première de ses nombreuses nouvelles en 1963. Elles sont publiées dans différentes revues comme Manhunt, Mike Shayne's Mystery Magazine, Ellery Queen's Mystery Magazine, Argosy… obtenant pour Goodbye, Pops le prix Edgar-Allan-Poe de la meilleure nouvelle en 1970. Son premier roman, A Time of Predators parait en 1969 et obtient également le prix Edgar-Allan-Poe dans la catégorie premier roman. Ce roman aborde les questions de la vengeance et de l’autodéfense. Son deuxième roman, Dead Skip publié en 1972 nous fait découvrir les détectives privés de l’agence Dean Kearney & Associates spécialisées dans le recouvrement de créances. Ils sont les héros de six romans et douze nouvelles. Dans Interface, publié en 1974, le héros est Neal Fargo, detective privé à San Francisco. En 1975, dans Hammett, il met en scène Dashiell Hammett qui effectue, en 1928, une dernière enquête à San Francisco tout en faisant ses débuts d’écrivain. Ce roman est adapté au cinema, réalisé par Wim Wenders avec Frederic Forrest dans le rôle titre.

Il écrit des scénarios pour plusieurs séries télévisées comme Kojak. Pour un des épisodes, No Immunity for Murder, il obtient un troisième prix Edgar-Allan-Poe dans la catégorie du meilleur scénario de série télévisée.

Joe Gores est un des trois auteurs à avoir reçu trois Edgars dans trois catégories différentes. Les deux autres auteurs étant Donald E. Westlake et William L. DeAndrea (en). À la fin des années 1980, il est le président de la Mystery Writers of America. Il a reçu en 2008, The Eey – Lifetime Achievement Award

Écrivain facétieux, Joe Gores fait, dans ses écrits, des allusions à d’autres auteurs de romans policiers dont il est l’ami. Ainsi dans Dead Skip, le héros ne lit que du Richard Stark et un truand se nomme Parker (voleur héros de la série éponyme de Richard Stark) et dans Hammett, le responsible du trafic d’alcool s’appelle Pronzini et l’amie de Hammett Goodie Osborne, nom du premier directeur de Balck Mask, Frances Osborne.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Dean Kearney Associates[modifier | modifier le code]

  • Dead Skip (1972)
    Publié en français sous le titre Vous saisissez ?, Gallimard Série noire no 1615, 1973
  • Final Notice (1973)
    Publié en français sous le titre Dernier Avertissement, Minerve, 1989
  • Gone, No Forwarding (1978)
    Publié en français sous le titre Inconnue au bataillon, Gallimard, Série noire no 1733, 1979
  • 32 Cadillacs (1992)
  • Contract: Null and Void (1996)
  • Cons, Scams and Grifts (2001)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • A Time of Predators (1969), (Prix Edgar-Allan-Poe du meilleur premier roman)
    Publié en français sous le titre La Loi des minets, Gallimard, Série noire no 1345, 1970
  • Interface (1974)
    Publié en français sous le titre Double Jeu, Minerve, 1987
  • Hammett (1975)
    Publié en français sous le titre Hammett, Gallimard, Super noire no 57, 1976 ; réédition, Gallimard, Carré noir no 449, 1982. Cette traduction est amputée de 5 chapitres ! Le texte intégral est publié en 1994 dans la Série noire, no 2366 ; réédition, Folio policier no 550, 2009
  • Come Morning (1986)
  • Wolf Time (1989)
  • Dead Man (1993)
  • Menaced Assassin (1994)
  • Cases (1999)
    Publié en français sous le titre Privé, Éditions du Rocher, 2005 ; réédition chez Rivages/Noir no 667, 1987
  • Glass Tiger (2006)
  • Spade and Archer (2009)
    Publié en français sous le titre Spade & Archer, Paris, Rivages/Thriller, 2011

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Dean Kearney Associates[modifier | modifier le code]

  • File #1: The Mayfield Case (1967)
  • File #2: Stakeout on Page Street (1968)
  • File #3: The Pedretti Case (1968)
    Publié en français sous le titre Les Trois Moitiés, Mystère magazine no 252, février 1969
  • File #4: Lincoln Sedan Deadline (1968)
  • File #5: The Maria Navarro Case (1969)
  • File #6: Beyond the Shadow (1972)
  • File #7: O Black and Unknown Bard (1972)
  • File #8: The O'Bannon Blarney File (1973)
  • File #10: The Maimed and the Halt (1976)
  • File # 9: Full Moon Madness (1984)
  • File #11: Jump Her Lively, Boys ! (1984)
  • File #12: Do Not Go Gentle (1989)

Autres nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Chain Gang (1957)
  • Killer Man (1958)
  • Down and Out (1959)
  • You Aren't Yellow (1960)
  • Sailor's Girl (1961)
  • Night Out (1961)
  • The Mob (1961)
  • Muscle Beach (1962)
  • The Main Chance (1962)
  • Trouble in Papeete (1962)
  • Darl I Luv U (1963)
    Publié en français sous le titre Mnch je vs m, Mystère magazine no 262, décembre 1969
  • The Price of Lust (1963)
  • Sweet Vengeance (1964)
  • My Buddy (1965)
  • A Sad and Bloody Hour (1965)
  • The Seeker of Ultimates (1965)
  • Kanaka (1966)
  • The Second Coming (1966)
    Publié en français sous le titre Le Suivant, dans Histoires à ne pas fermer l’œil de la nuit, Pocket no 1817, 1980
  • Odendahl (1967)
  • Olmurani (1968)
  • The Golden Tiki (1968)
  • South of the Moon (1969)
  • Gunman in Town (1969)
  • Quit Screaming (1969)
  • Goodbye, Pops (1969), (Prix Edgar-Allan-Poe de la meilleure nouvelle)
    Publié en français sous le titre Adieu, Pops, dans Histoires à lire toutes lumières allumées, Pocket no 1816, 1980 ; réédition sous le titre Adieu, P'pa ! , dans Choix de Maîtres, Éditions Albin Michel, coll. Spécial Suspense, 2003
  • The Criminal (1970)
  • The Bear's Paw (1970)
  • The Andrech Samples (1970)
  • Force 12 (1971)
  • Trouble at 81 Fathoms (1971)
  • You're Putting Me On -- Aren't You ? (1971)
  • The War Club (1972)
  • Watch for It (1973)
    Publié en français sous le titre Lisez la presse révolutionnaire, dans Histoires à lire toutes portes closes, Pocket no 1815, 1980
  • Kirinyga (1975)
  • Rope Enough (1976)
  • Raptor (1983)
    Publié en français sous le titre Raptor, dans Anthologie du Mystère 89. Les dernières nouvelles du crime, Le Livre de poche no 6561, 1989
  • Smart Guys Don't Snore (1987)
  • Detectivitis, Anyone ? (1988)
  • Dance of the Dead (Spring 1991)
  • Sleep the Big Sleep (1991)
  • Ishmael (1993)
    Publié en français sous le titre Ismaël, dans Le Nouveau Noir Tome 1, Gallimard, La Noire, 1997
  • Summer Fog (2001)
  • Unscrutable (2001)
    Publié en français sous le titre Énigmatique, dans Moisson noire 2003, Rivages/Thriller 2003

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]