Jiang Rong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lü Jiamin (呂嘉民), plus connu sous le pseudonyme Jiang Rong (姜戎) (né à Jiangsu en 1946) est un dissident politique et écrivain chinois, auteur du Totem du loup en 2004. Parmi les auteurs qui l'ont influencé, il cite : Balzac, Tolstoï, Jack London, et Jane Austen[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1967, Jiang Rong est un Garde rouge, il publie en 1970, un article critiquant la Révolution culturelle. Il est alors condamné à 3 ans et demi de prison[2].

Récompense[modifier | modifier le code]

En 2007, Jiang Rong reçoit le Asian Literary Prize (en)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. French, Howard, The New York Times du 11 mars 2005
  2. François Busnel, Un loup dans la bergerie L'Express, 21 février 2008
  3. Man Asian Literary Prize