Jean-Christophe (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Christophe.
Jean-Christophe
Image illustrative de l'article Jean-Christophe (roman)
Couverture du 1er volume

Auteur Romain Rolland
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Cahiers de la quinzaine
Date de parution 1904

Jean-Christophe est un roman de Romain Rolland publié en dix volumes de 1904 à 1912 aux Cahiers de la quinzaine et ayant reçu en 1905 le prix Femina. Le roman contribua sans doute grandement à l'attribution à Romain Rolland du prix Nobel de littérature en 1915.

Résumé[modifier | modifier le code]

Jean-Christophe Krafft est un musicien allemand. Ce héros qui incarne un espoir d'une humanité réconciliée, notamment en montrant la complémentarité de la France et l'Allemagne, est aussi un héros romantique comme le Werther de Goethe et l'image de Beethoven y apparaît en filigrane.

La vie du héros se transforme ainsi en quête d’une sagesse : il doit passer par une série d’épreuves, les « cercles de l’Enfer », maîtriser ses passions, avant de dominer sa vie et d’atteindre à l’Harmonie, qui est coïncidence avec le rythme de la Vie universelle.

Les dix volumes[modifier | modifier le code]

  • L'Aube
  • Le Matin
  • L'Adolescent
  • La Révolte
  • La Foire sur la place
  • Antoinette
  • Dans la maison
  • Les Amies
  • Le Buisson ardent
  • La Nouvelle Journée

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptation à l'écran[modifier | modifier le code]

Jean-Christophe a été adapté pour la télévision par le réalisateur François Villiers en 1978.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Jean-Christophe Suivi par
La Conquête de Jérusalem de Myriam Harry
Prix Femina
1905
Gemmes et moires d'André Corthis