Le Totem du loup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Totem du loup (狼图腾, Láng Túténg) est un roman d'aventures chinois, partiellement autobiographique, de Jiang Rong, publié en 2004. Il décrit le parcours d'un étudiant, Chen Zhen, exilé en Mongolie-intérieure pendant la Révolution culturelle, en 1967. Il a remporté plusieurs prix prestigieux, et rencontré un succès phénoménal en Chine avec plus de vingt millions d'exemplaires vendus[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

L'auteur retrace l'histoire d'un jeune citadin, pendant la Révolution culturelle, envoyé en Mongolie-Intérieure. Il y découvre les grands espaces, la vie des nomades et, surtout, la façon dont les « loups évoluent sur ces plaines qu'ils protègent et fertilisent »[2].

Succès[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix Man Asia (2007)[3]

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

La traduction en français est due à Yan Hansheng et Lisa Carducci.

  • Paris, Bourin, 2008
  • Paris, Librairie générale française (Le Livre de poche), 2009

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Une adaptation à été réalisée par Jean-Jacques Annaud en 2013, la sortie est prévue pour février 2015 sous le titre de Wolf Totem.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Busnel, « Un best-seller en Chine », Lire, février 2008
  2. Un loup dans la bergerie L'Express, 21 février 2008, « Enorme best-seller en Chine, Le Totem du loup débarque en France. Sous cette fable naturaliste, oeuvre d'un auteur mystérieux, se cache un brûlot qui, depuis quatre ans, défie le régime et ses dogmes. »
  3. http://www.rue89.com/chinatown/2010/03/24/le-totem-du-loup-continue-doutrer-les-nationalistes-chinois-143821