JeuxOnLine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jol.
Logo de JeuxOnLine

URL www.jeuxonline.info
Commercial Oui
Publicité Oui
Type de site Média vidéoludique
Langue(s) Français
Inscription Non (ou facultative)
Siège social 15b avenue Pierre Grenier, 92100 Boulogne-Billancourt [1]
Propriétaire JEUXONLINE (JOL) - SARL
Directeur de la publication Guillaume Martin
Lancement Juillet 2000
Revenus Chiffre d'affaires de 247 500 Euros en septembre 2012[2]

Bénéfice de 40 995 Euros à l'exercice de 2011 [3]

État actuel En activité

JeuxOnLine (ou JoL) est un site web et un forum de discussion consacré aux jeux en ligne massivement multijoueurs.

Présentation[modifier | modifier le code]

JeuxOnLine est un réseau d'information consacré aux jeux massivement multijoueurs, univers persistants et mondes virtuels. Composé d'une cinquantaine de sites traitant chacun d'un monde virtuel spécifique et articulés autour d'un portail commun (actualités, articles, dossiers, interviews, base d'informations et d'images, guides de jeu, etc. - en 2013, on compte plus de 40 000 articles d'actualités publiés sur le jeu massivement multijoueur), le réseau JeuxOnLine fédère la première communauté francophone de joueurs de MMOG.

Connu notamment pour être le plus grand espace communautaire francophone consacré aux MMOG, le réseau JeuxOnLine rassemble plus de 70 000 inscrits début 2006, en compte plus de 265 000 en 2013, et accueille plusieurs centaines de milliers de visiteurs par mois. JeuxOnLine se veut un lieu d'échanges et de partage d'expérience autour des MMOG, notamment grâce à ses forums (forums généraux ou ouverts à la communauté d'un MMOG spécifique, voire à des thématiques plus larges comme l'actualité, la culture, l'informatique, etc.).

Le réseau JeuxOnLine met gratuitement à disposition des joueurs de MMOG divers outils communautaires permettant par exemple de référencer des guildes (JoL Guildes) ou encore d'organiser leurs échanges commerciaux dans les jeux (JoL Enchères).

En février 2007, JeuxOnLine lance MMOpédia, son encyclopédie collaborative des jeux massivement multijoueurs. En 2013, elle référence plus d'un millier de jeux massivement multijoueurs.

Membre du comité de pilotage de PedaGoJeux[modifier | modifier le code]

En 2006, l'Association JeuxOnLine devient membre adhérent du Forum des droits sur l'internet (FDI)[4] et y participe notamment aux réflexions ayant trait au jeu en ligne et aux plateformes communautaires. JeuxOnLine participe notamment au groupe de travail consacré au « jeu en ligne et ses problématiques » (réunissant les pouvoirs publics, l’industrie du jeu vidéo et des associations d’utilisateurs) et plusieurs consultations et débats thématiques sont organisés sur ses plateformes en ligne afin de collecter les avis des joueurs et enrichir les réflexions du groupe de travail.

Les travaux du FDI donnent lieu à un premier dossier publié le 26 juin 2006 (Les Jeux en réseau massivement multi-joueurs, Du virtuel au réel[5]), puis à une série de recommandations, le 9 novembre 2007 (Jeux vidéo en ligne : Quelle gouvernance ?[6]) et enfin à la création du portail PedaGoJeux le 15 décembre 2008 (répondant à un double objectif : d’une part, sensibiliser le grand public sur les enjeux de la protection de l’enfance et sur le bon usage des jeux vidéo ; d’autre part, fournir aux parents et aux éducateurs une approche pédagogique autour des problématiques soulevées par le jeu vidéo). Depuis lors, JeuxOnLine est membre du conseil de pilotage de PedaGoJeux[7] pour y porter la voix des joueurs auprès des pouvoirs publics (les ministères de la famille ou de l'économie numérique), de l'industrie du jeu vidéo (représenté par le SELL) et des associations de familles (fédérées au sein de l'Union nationale des associations familiales).

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en juillet 2000, JeuxOnLine résulte de la fusion de deux réseaux de sites (Le Chant de Calliope et Stratics-fr, Le Chant de Calliope étant lui-même issu du premier site francophone consacré à Ultima Online, en 1997, Lutécia). Il est alors animé par des passionnés.

En 2001, le site consacré au jeu La Quatrième Prophétie, alors exploité en France par GOA, marque un tournant notable dans l'histoire de JeuxOnLine avec une augmentation importante de sa fréquentation grâce au succès du jeu, gratuit et en français.

Après s'être développé et avoir conclu divers partenariats, le site évolue, en 2003, en une association loi 1901, fondée par neuf membres de l'équipe de l'époque. Ce choix permit de garantir à JeuxOnLine une certaine sécurité juridique et de définir son objet plus précisément.

L'année 2006 marque un nouveau tournant dans le développement du réseau JeuxOnLine. Afin d'assurer le développement de ses activités et de continuer d'évoluer en accord avec sa structure, JeuxOnLine a filialisé ses activités commerciales tâchant ainsi se donner les moyens (économiques, juridiques, etc.) de ses ambitions et d'assurer son autonomie et sa pérennité.

En juillet 2012, JeuxOnLine est selon le classement établi par l'Agence française pour le jeu vidéo et Alexa le deuxième site Internet consacré aux actualités du jeu vidéo le plus fréquenté en France [8]. En juin 2013, il est selon le même classement cinquième [9].

À la date du 4 novembre 2012, les forums de JeuxOnLine comptent plus de 245 000 membres inscrits, 1 100 000 discussions et plus de 25 millions de messages. Le record de connexions simultanées est de 12 941 et remonte au 20 février 2014 (connexions sur 15 minutes, incluant les moteurs de recherche).

Organisation actuelle[modifier | modifier le code]

Au 4 novembre 2012, JeuxOnLine est composé de plus de 90 fansites et de plus de 200 forums gérés par 520 personnes, toutes bénévoles[10].

Chaque fansite est consacré à un jeu et organisé en une section composée d'un site et d'un ou plusieurs forums et gérée par un responsable de section chargé de la coordination de son équipe (rédacteurs, webmestres, modérateurs, graphistes, etc.).

JeuxOnLine propose également une section « Divers » dotée de forums qui abordent des sujets plus variés comme l'actualité, le cinéma, la télévision, le sport, l'informatique, etc.

De nouvelles sections sont régulièrement créées, il suffit pour cela qu'un joueur désire créer un site ou faire héberger son site sur JeuxOnLine.

Les sections JeuxOnLine[modifier | modifier le code]

Les sections sont des espaces indépendants, hébergés par le site, consacrés chacun à un jeu en ligne massivement multijoueurs. En 2009, il existe une soixantaine de sections, parmi lesquelles on peut citer à titre d'exemple : Age of Conan, Aion: The Tower of Eternity, City of Heroes, Dark Age of Camelot, Dofus, EverQuest 2, Guild Wars, La 4e Prophétie, Left 4 Dead, Neverwinter Nights 2, Second Life, Ultima Online, Warhammer Online: Age of Reckoning, World of Warcraft, Wakfu...

JeuxOnLine propose également des forums consacrés aux jeux multijoueurs gratuits ou encore peu connus, pour les faire découvrir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]