Jeu laser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeu laser
jeu sportif
Delta Strike Laser tag equipment laser tag gun.jpg
Arme de laser game (jeu de laser)
Autre nom Laser game, Laser tag
Mécanisme Affrontement
Joueur(s) 2 à 60
Âge à partir de 8 ans
Durée annoncée 20 minutes à 1h
habileté
physique

 Oui
 réflexion
décision

 Non
générateur
de hasard

 Non
info. compl.
et parfaite

 Oui

Un Jeu laser aussi connu sous le nom de Laser game ou Laser tag est une activité physique où les participants, revêtus de combinaisons à capteurs, se tirent dessus avec des « pistolets laser ».

Principe[modifier | modifier le code]

Le jeu consiste à mener une guerre fictive entre les différents participants (jusqu'à une trentaine de joueurs) qui sont équipés d'une arme factice disposant d'un pointeur laser ou infrarouge et d'un harnais muni de différents capteurs.

Les matchs, qui se jouent seul ou en équipe, se déroulent dans un labyrinthe. Ce labyrinthe est généralement enfumé, faiblement éclairé sous une lumière noire, peut être composé de plusieurs étages et être muni de différents miroirs ou pièges. La durée d'une partie varie selon les organismes qui proposent ce genre d'activité (généralement, entre 15 et 30 minutes).

Les joueurs marquent des points lorsqu'ils touchent les capteurs de leurs adversaires. Le principe de détection des tirs est géré par un ordinateur qui se charge de comptabiliser les points.

Le joueur qui se fait toucher perd des points et voit son arme et ses capteurs désactivés pendant quelques secondes, le temps pour lui de s'éloigner de ses adversaires et de réfléchir à une tactique de jeu.

À l'issue de la partie, le joueur ou l'équipe qui a marqué le plus de points est déclaré vainqueur. Dans certains jeux laser, le nombre de points est calculé en comparant le nombre de tir ratés avec le nombre de tirs réussis. Cette règle est utilisée quand le nombre de tirs est illimité afin d'éviter que les joueurs ne tirent frénétiquement et à l'aveugle pour atteindre des adversaires par chance. Toucher ses alliés peut également faire perdre des points à une équipe.

Certaines variantes de ce jeu offrent parfois des bonus aux joueurs, par exemple l'imunité temporaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1970 et au début des années 1980, l'United States Army déploya un système utilisant des armes à infrarouge pour l'entrainement au combat. Le système MILES fonctionnait comme le jeu laser dans le sens où les armes tirent sur des capteurs qui comptent les points[1]. Des systèmes similaires sont maintenant manufacturés par différentes entreprises et utilisés par différentes forces armées à travers le monde.

Le premier jeu connu utilisant des lumières et capteurs infrarouge a été manufacturé et marketé en 1979 dans le film Star Trek Electronic Phaser Guns set[2]., bien que ce système ne fournisse aucun type de score et que les joueurs ne puissent pas être « tagged out ».

En 1982, George Carter III commença le processus de design d'un système basé sur une arène de jeu pour jouer à une version du jeu avec attribution de points, une possibilité qui lui est apparue initialement en 1977 lorsqu'il regardait le film Star Wars. Il ouvrit le premier centre Photon à Dallas (Texas) en 1984 et en retour est généralement considéré comme l'inventeur de cette pratique sportive en arène. Les joueurs pouvaient venir à l'un des centres (il y en avait 45 d'opérationnels dans les EU au milieu des années 1980) et se combattre les uns les autres, mais les équipements n'étaient pas vendus dans des magasins.[réf. nécessaire]

En 1986, le premier jouet Photon toucha le marché, à un moment proche des jeux Lazer Tag de Worlds of Wonder et plusieurs jouets basés sur des lumières visibles ou infrarouges. La saison de Noël 1986 a été le début réel des jeux laser maison, et bientôt, des millions d'enfants pourraient jouer au laser les uns contre les autres dans n'importe quel endroit. Worlds of Wonder a été liquidée vers 1988, et Photon suivi en 1989, alors que l'engouement pour ces jeux se dissipait. Aujourd'hui, il existe des arènes laser tout autour du monde commercialisés sous différents noms et marques, ainsi qu'une large gamme d'équipement pour les consommateurs que ce soit pour le jeu à la maison, ou des équipements d'un niveau professionnel pour jouer dehors, et le travail[3].

En novembre 1999, la plus grande arène laser d'intérieur a été édifiée à Mesa, Arizona. Cette entreprise a ouvert sous le nom de Stratum Laser Tag.

Technologies[modifier | modifier le code]

Il existe deux technologies utilisées pour les jeux laser : la lumière infrarouge et le laser. Les technologies infrarouges sont moins chères (utilisation d'une simple LED) et donc plus répandues, mais elles sont également moins précises (cela ne pose pas de problème à courte portée, et peut même être plus agréable pour les joueurs occasionnels). La technologie laser est plus précise et permet des tirs à très longue portée, mais est plus chère à développer.


Différentes organisations existent, mais en France seuls les jeux laser d'intérieurs ont vraiment percé.

Systèmes d'intérieur[modifier | modifier le code]

Les systèmes d'intérieur sont conçus pour être utilisés à l'intérieur d'un bâtiment construit spécifiquement à cet effet. Ces jeux lasers se déroulent souvent dans des labyrinthes obscurs, et éclairés par des lumières noires. Un labyrinthe peut également fonctionner avec une machine à brouillard, pour aider à illuminer les rayons laser, qui seraient sinon invisibles lorsqu'ils traversent de l'air pur. Ce brouillard est souvent invisible pour les participants, mais se note lorsque l'on regarde, à travers le labyrinthe une pièce éclairée normalement. En Amérique du Nord et en Europe, l'industrie du jeu laser d'intérieur s'est développée et est devenue mature durant ces dix dernières années avec une politique de fidélisation de la clientèle, puis s'est déplacée vers d'autres marchés. Les entreprises de jeu laser les plus performantes ne s'appuient plus seulement sur un club de joueurs mais se focalisent plutôt sur trois autres cœurs de marché, qui sont souvent les anniversaires, les groupes (entreprises, centres aérés, etc.) et les joueurs occasionnels[4].

Systèmes pour les particuliers[modifier | modifier le code]

Les systèmes pour les particuliers sont légèrement différents des systèmes précédents. La plupart ont une apparence de jouet pour éviter d'être confondus avec des armes à feu réelles, et manquent d'effets réalistes pour la même raison. Le placement des capteurs varie en fonction des systèmes. Certains ont un capteur simple sur le pistolet ou porté sur la tête, la poitrine, ou le dos, alors que d'autres systèmes ont une combinaison de plusieurs de ces capteurs. Les gammes varient de systèmes très ressemblant à des jouets qui ne sont bons que pour 3 à 6 mètres, à des systèmes qui peuvent tirer à plus de 90 mètres en pleine lumière. D'habitude, il n'existe pas de carte de points ou de serveur central. Au contraire, chaque équipement est doté d'un ordinateur autonome qui enregistre les résultats de l'équipe. Certains systèmes de jeu laser sont plus complexes que d'autres, allant des systèmes les plus simples qui ne mémorisent qu'un comptage du nombre de touchés, à des systèmes qui gardent trace de qui touche le capteur et quand.

Systèmes militaires[modifier | modifier le code]

Les systèmes militaires tels que le MILES se focalisent sur l'entrainement tactique, et doivent avant tout être suffisamment réaliste de manière à ce que leur expérience améliore les tactiques et la survie sur le champ de bataille. Les systèmes militaires intègrent ou remplacent les matériels et équipements militaires. Les fonctionnalités vont du plus basique tir anonyme qui enregistre les «morts», à des systèmes plus avancés qui suivent la progression de chaque participant en détail et essaye de simuler les caractéristiques de chaque pièce d'équipement. Comme le but est de pratiquer et d'améliorer la maitrise du combat, des capacités avancées de collection des données peuvent être employées y compris le suivi GPS, les logs de communication, l'enregistrement vidéo, et les détails des tirs. Ces exercices sont habituellement revus en détail lors de la phase de débriefing.

Systèmes d'extérieur[modifier | modifier le code]

Les systèmes commerciaux d'extérieur sont d'apparence similaire aux systèmes d'intérieur, mais utilisent des technologies différentes. Les vrais rayons lasers ne sont généralement pas utilisés, en raison des risques sur les personnes (surtout dans les yeux), en partie à cause de l'augmentation nécessaire de la puissance des rayons lasers pour jouer dehors, et parce qu'il n'y a pas de mur pour empêcher le laser de se déplacer sur de longues distances. La précision nécessaire doit être bien meilleure donc de meilleures lentilles sont utilisées, et la pleine lumière du soleil nécessite des améliorations à la fois sur les capteurs et les émetteurs infrarouges. L'emplacement des capteurs est similaire aux systèmes commerciaux d'intérieur. L'industrie du laser d'extérieur marche avec les anniversaires et les passionnés.

Franchises[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs franchises (Laser Quest, Megazone, Lasermaxx, Laser Game Évolution) qui exploitent ce type de jeu. Ces sociétés n'utilisent pas systématiquement la même technologie (détection du laser ou du rayonnement infrarouge), le même matériel ou les mêmes infrastructures. Des sous-franchises ou des sites ont parfois des noms différents des franchises-mères (Cosmic Laser, Laser League, Zone Laser...).

France[modifier | modifier le code]

En France, les plus connues sont les suivantes[réf. nécessaire] :

  • Laser Quest (33 salles, dont  en RP, 1 à la Réunion) et énormément en Amérique du Nord
  • Laser Blast (En France 8 salles, dont les franchises Zone Laser et Laser Price)
  • Laser Game Evolution (60 salles, dont 8 en RP, 2 à la Réunion)
  • MegaZone (60 salles, et 1 franchise en extérieur Laserball)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Multiple Integrated Laser Engagement System, the Federation of American Scientists Military Analysis Network, accessed 13 November 2006
  2. TagFerret's Laser Tag History Page, une référence historique pour les consommateurs de produits de jeu de laser pour une industrie du jeu en intérieur.
  3. History of Laser Tag, International Laser Tag Association, accessed 17 September 2006
  4. International Laser Tag Association, Presentation at 2008 Fun Expo trade show entitled "Laser Tag Fundamentals".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]